Pourquoi Louane ne voulait pas d'enfant

Louane Emera à l'événement Miss Dior pendant la Fashion Week de Paris, le 28 septembre 2021
2 photos
Lancer le diaporama
Avant de devenir maman d'une petite Esmée, la chanteuse Louane ne voulait pas d'enfant. Elle en a confié les raisons intimes au podcast Bliss Stories.
A lire aussi

Il lui a fallu du temps. Et rencontre la "bonne" personne. Car pour Louane, la maternité était très loin d'être évidente. Avant de devenir maman d'une petite Esmée en mars 2020, la jeune chanteuse était déterminée à ne pas avoir d'enfants.

Louane, 24 ans, s'est livrée fin août dans Bliss Stories, podcast qui explore les problématiques liées à la maternité et au post-partum. Et elle y a livré des confidences sur son non-désir de maternité avant de rencontrer celui qui deviendra son compagnon et père de sa fille, Florian Rossi.

La mort traumatique de son père à 16 ans, puis de sa mère à 17 ans ont en effet marquée la jeune artiste à vie. "Après la perte de mes parents, j'ai vraiment switché sur un 'Je ne veux pas d'enfant'. Je n'aurai pas d'enfant, je ne veux pas d'enfant, c'est mort", confie-t-elle. Une manière sans doute pour Louane de se protéger et de protéger ses futurs enfants. "Je me suis toujours dit que si j'avais un enfant, c'était très risqué. Je n'avais pas envie que mes enfants vivent ce que moi j'ai pu vivre."

Et cette peur panique l'a amenée à se poser de très nombreuses questions existentielles : "Qu'est-ce qui se passe si je meurs ? Ils vont se retrouver où ? Et que va-t-il se passer ? (...) Je ne vais pas avoir un enfant alors que potentiellement, je traverse la rue et je me fais tuer".

Une grossesse difficile

C'es finalement sa rencontre avec le chanteur Florian Rossi en 2018 qui a apaisé ses angoisses. "Pour la première fois de ma vie, j'ai rencontré quelqu'un qui me comprenait vraiment", explique-t-elle, ajoutant que sa peur de la maternité s'est étiolée "petit à petit".

Après deux ans d'idylle, Louane s'est lancée. Comme le cheminement naturel de sa relation avec son compagnon. "À partir du moment où j'ai rencontré Flo, j'étais quasiment complète donc c'était la suite logique". Et ce bébé est arrivé beaucoup plus vite que prévu. "J'étais sous contraceptif et quand on s'est arrêtés, c'est arrivé tout de suite. Assez incroyable, on était tous les deux assez surpris de la situation. Premier cycle ! Du coup j'étais ultra étonnée. On était tous les deux très heureux et très étonnés."

Pour autant, Louane l'avoue sans filtre : elle n'a pas aimé sa grossesse. "J'ai été malade très vite, longtemps. Pendant plus que le premier trimestre. Je vomissais, mais pas beaucoup. Beaucoup de nausées. C'était toute la journée, se sentir vaseux pendant 4 mois et demi, c'est insupportable", se rappelle-t-elle.

La future mère a également eu du mal à se faire à la transformation de son corps en gestation. "Je n'ai pas aimé de devoir m'habiller, j'ai pas aimé sortir. Je me sentais pas à l'aise. Aller dans un magasin de fringues où les rayons ne sont pas faits pour les femmes enceintes ou les personnes grosses tout simplement, j'ai ressenti un sentiment d'injustice. Je me sentais pas bien dans mon corps."

Son accouchement en plein confinement strict en mars 2020 a été une nouvelle étape compliquée, les restrictions sanitaires empêchant Florian Rossi d'assister aux premiers jours de leur petite Esmée à la maternité. "C'était le truc horrible. Je suis restée quatre jours et demi à l'hôpital, c'est très long. C'était un vrai confinement donc mon mec était juste seul. On a passé quatre jours en Facetime."

En revanche, le retour à la maison en plein confinement a été une bénédiction pour le couple. Trois mois dans une bulle qui ont permis à la nouvelle petite famille de s'apprivoiser en douceur. "C'est génial parce qu'on était tout le temps tous les trois, collés. Je sais déjà que la prochaine fois qu'on a un enfant, quand il naît, je ne travaille pas pendant trois mois. C'était incroyable."

Dans l'actu