Maurane, blessée, parle de son ex : "Mon corps le rebutait"

La chanteuse Maurane, auteure de "Trop forte !"
La chanteuse Maurane, auteure de "Trop forte !"
Dans cette photo : Maurane
Dans son dernier livre autobiographique, "Trop forte !", la chanteuse belge Maurane se livre sur ce qu'elle appelle sa "souffrance" : son poids. Elle y décrit notamment une enfance moquée et des relations amoureuses difficiles.
A lire aussi

Actuellement en tournée dans toute la France, Maurane fait également la promotion de son livre "Trop forte !". Un ouvrage au titre évocateur comme un pied de nez à son obsession de toujours et sa plus profonde blessure, son problème de poids. Si la chanteuse belge combat les diktats des régimes et de la minceur, elle se livre également sur son enfance difficile qu'elle a vécu comme un traumatisme : sa grand-mère, qu'elle adorait, la surnommait "bouboule".

La musique comme échappatoire

Dans les années 70, Maurane explique au magazine Gala avoir été "une ado perturbée, très solitaire, au physique ingrat", obligée de se mettre au régime sous les ordres de sa grand-mère : "c'est sans doute là qu'a été plan­tée la graine de mon rapport conflic­tuel avec le poids", confie-t-elle. Son salut elle le trouvera dans la musique dès l'âge de 14 ans. "Chanter et composer m'a permis de trouver ma place. A 14 ans, je me produisais dans les rues et les cafés-théâtre et, à 16 ans, j'ai arrêté l'école pour me consacrer à la musique".

Des remarques blessantes

Son problème de kilos en trop fut également, selon elle, un fardeau dans sa vie amoureuse. L'ex jurée de La Nouvelle Star évoque quelques unes de ses relations, là encore son poids était au centre des considérations. L'une d'elle notamment fut particulièrement douloureuse. L'homme en question ne supportait pas son corps. "Il n'ai­mait que les filles minces : mon corps le rebu­tait. Il m'ai­mait, il me le répé­tait en pleu­rant, seule­ment mon corps était de trop", écrit-elle sur un ex compagnon qu'elle nomme "Jean-Pierre". Puis elle se tourne vers un autre homme qui n'a pas su l'aider dans son combat. "J'en ai connu un autre qui ne m'en­cou­ra­geait pas du tout dans ma lutte perma­nente contre mon poids : grosse, et donc laide dans la percep­tion que j'ai de moi avec 20 kilos de trop, j'étais peut-être davan­tage suscep­tible de rester avec lui ?" poursuit Maurane, très marquée par ses histoires d'amour.

Maurane cherche l'amour

Considérant qu'"il n'y a pas de gros heureux", la chanteuse aurait aimé pouvoir être une toute autre personne : "S'il m'avait été possible de chan­ger d'enve­loppe, je l'aurais fait sans attendre ces exigences, des années plus tôt. Je l'aurais fait pour moi". Malgré les déceptions, Maurane est aujourd'hui une célibataire plus exigeante à la recherche de l'élu de son coeur mais "Je n'ai pas encore rencon­tré le mouton à cinq pattes", dit-elle dans son livre.

Les dossiers