"Notre père à tous", le docu choc de Netflix qui va faire frémir les femmes

Le documentaire Netflix "Notre père à tous" revient sur la glaçante affaire du docteur Donald Cline, le spécialiste de l'infertilité qui insémina des dizaines de patientes avec son propre sperme, à leur insu.
À lire aussi

Le synopsis a des airs d'une fiction haletante. Malheureusement, cette histoire n'a rien d'inventé. Tout a commencé lorsque Jacoba Ballard, enfant unique née d'une insémination artificielle, fait un test ADN pour en savoir plus sur ses origines biologiques.

A sa grande surprise (puis stupeur), la jeune femme découvre qu'elle possède 7 demi-frères et soeurs. En creusant davantage sur cette étrange coïncidence, elle met le doigt sur un véritable scandale : le gynécologue qui a inséminé sa mère l'a fait avec son propre sperme, à son insu, et a répété cette expérience terrifiante avec des dizaines de patientes. 90 enfants, en tout, naitront de ses actes.

Entre interview et reconstitutions romancées, le documentaire Notre père à tous, diffusé dès ce 11 mai sur Netflix, suit Jacoba Ballard et sa nouvelle famille dans une quête de justice à toute épreuve, et dévoile l'ampleur colossale de l'entreprise du spécialiste de l'infertilité, l'effroyable et bien réel Dr Donald Cline, interprété par un sosie presque parfait.

Des risques accrus de consanguinité

"Notre père à tous", sur Netflix le 11 mai.
"Notre père à tous", sur Netflix le 11 mai.

Cette affaire pose bien des problèmes moraux et éthiques, au-delà de donner tout simplement envie de vomir. Un donneur est ainsi limité à trois inséminations maximum, pour éviter les risques de consanguinité. En inséminant des dizaines de femmes vivant dans la même ville, le Dr Cline a accru ces dangers de façon démesurée et dénuée de scrupule.

Quant au motif de son opération odieuse, le documentaire soupçonne qu'elle prenne racine dans des convictions sectaires et eugéniques. "L'une des enfants du Dr. Cline lui a trouvé un lien avec une secte chrétienne qui défend l'aryanisme... Et la fratrie fait le constat qu'ils sont tous blonds aux yeux bleus", note Allociné. Par ailleurs, son patrimoine génétique n'aurait jamais été accepté pour le don de sperme s'il avait passé les tests exigés. Patrimoine génétique qu'il a transmis à ses "enfants".

A ce jour toutefois, l'homme reste impuni pour ses agissements. Reste à espérer que le documentaire Netflix puisse encourager la justice à agir, et à prendre en considération les preuves, nombreuses, qui l'incriminent.