Porteriez-vous ce badge dans le métro ?

Les badges pour engager la discussion dans le métro : en porteriez-vous un ?
Les badges pour engager la discussion dans le métro : en porteriez-vous un ?
Deux artistes ont lancé à Londres un badge pour le métro qui signale aux autres passagers que vous êtes ouvert à la discussion, afin d'inciter les gens à communiquer entre eux dans les transports en commun. Une excellente initiative... ou un aimant à relous ?
A lire aussi

Si Dante avait connu l'enfer du métro, il aurait sûrement dit au niveau du portique "Vous qui entrez ici, abandonnez toute amabilité". Car tout le monde connaît la règle d'or des trajets en métro : éviter toute interaction avec les autres passagers. Pour cela, à chacun sa technique : visser ses écouteurs dans ses oreilles, dégainer un livre, garder les yeux résolument scotchés sur son portable, jouer à Candy Crush, balayer l'assistance d'un regard dissuasif de lionne en colère...

Pour survivre dans l'univers impitoyable des transports en commun, on apprend vite que le silence est d'or, et que la parole est dangereuse. Parce que votre tranquillité, c'est la seule chose qui vous reste à 7h du mat, lorsque vous êtes coincée au milieu d'un amas de voyageurs excédés dans un métro immobilisé "momentanément" sur la voie.

Mais il y a tout de même quelque chose de profondément triste à voir cette asociabilité grandissante, le mal paradoxal de l'ère de l'hyperconnexion : réfugiés derrière nos écrans, nous sommes de moins en moins capables de lier contact avec quelqu'un, de s'ouvrir aux autres.
Et c'est à cause de ce constat que deux frères et artistes, Leo Leigh et Toby Leigh, ont sorti à Londres le badge "tube chat". Le concept ? Signaler avec un badge que vous êtes ouvert à la discussion.

Un badge pour encourager les gens à communiquer

Les petits badges "tube chat" ("bavardages de métro" en anglais) sont accompagnés d'une petite notice à l'attention de l'utilisateur, comme l'explique le Telegraph : "Bavardez un peu avec les autres porteurs de badges. Portez-le pour montrer aux autres voyageurs que vous souhaitez discuter. Ces petites conversations vous rendront le sourire. Commencez à utiliser votre badge dès aujourd'hui !". Cette jolie initiative pour briser l'isolement social s'est inspirée des badges de métro "Baby On Board" ("Bébé à bord"), distribués gratuitement aux femmes enceintes par la Société des Transports de Londres afin d'encourager les autres voyageurs à leur laisser un siège.

Mais ces "badges pour bavarder" sont loin d'avoir suscité le même enthousiasme. Les Anglais leur ont réservé un accueil mitigé. "Le pire, avec ces badges, c'est qu'ils n'ont même pas pensé au reste d'entre nous, qui seront forcés de les écouter jacasser", se lamente un internaute sur Twitter. "Je suis à 100% pour les badges 'tube chat'. Ils permettent d'identifier les cons beaucoup plus facilement", plaisante une autre. Et c'est sans compter les nombreuses réactions de femmes qui y voient un parfait prétexte au harcèlement : elles n'ont pas besoin de porter de badge, elles, pour qu'on les interpelle...

Alors, qu'en pensez-vous ? En voudriez-vous un ?