Pourquoi cette blogueuse a enfilé un bikini pour la première fois en 25 ans

Pourquoi cette blogueuse a enfilé un bikini pour la première fois en 25 ans
Pourquoi cette blogueuse a enfilé un bikini pour la première fois en 25 ans
Sarah Sapora n'avait pas osé porter de bikini depuis 25 ans. Mais aujourd'hui, cette blogueuse body positive a décidé de s'accepter et de ne plus rien se refuser, et surtout pas ce petit deux-pièces turquoise qui lui faisait de l'oeil...
A lire aussi

L'été approche et s'il est synonyme de soleil et de vacances, pour de nombreuses femmes, il peut aussi être extrêmement intimidant. Car la belle saison, c'est aussi l'étape quasi imposée du bikini. Sarah Sapora connaît bien cette peur. D'ailleurs, il lui a fallu 25 ans pour oser enfiler à nouveau un maillot deux-pièces. Sur Instagram et sur son blog, cette blogueuse américaine basée à Los Angeles explique qu'elle a longtemps caché son corps, extrêmement complexée par son poids. Mais en découvrant le mouvement body positive, cette blondinette au sourire radieux a remis ses angoisses en question. Surtout, c'est en se rendant compte que son poids était en train de devenir un véritable handicap que Sarah a décidé de changer de style de vie. Interrogée par Women's Health, elle raconte : "Il y a eu un moment où j'ai compris que ma santé était en jeu. J'étais incapable de marcher plus d'un pâté de maison pour aller rendre visite à ma mère à l'hôpital sans m'arrêter parce que j'avais mal quelque part. C'est là que j'ai su que je devais faire quelque chose".

Cette révélation, l'Américaine l'a eue en 2015. Depuis, elle a changé de régime alimentaire, s'est mise au sport, et a perdu 33 kilos. Sarah Sapora fait aujourd'hui une taille 54 et se sent beaucoup mieux dans ses baskets. Tellement mieux qu'elle a décidé d'enfiler un bikini, chose qu'elle n'avait pas fait depuis l'âge de 13 ans. Elle écrit :

"Je suis tellement fière de moi. La dernière fois que j'ai porté un bikini, j'avais 13 ans et c'était pendant un camp d'été pour ados obèses. Ce n'était même pas mon maillot de bain, je l'avais emprunté et porté seulement 45 minutes. Il m'aura fallu 25 ans pour me sentir à nouveau libre dans mon corps. Et donc, me voici. Je fais une taille 54, je me sens plus à l'aise, plus équilibrée, et plus heureuse que je ne l'ai jamais été".

La blogueuse ajoute qu'elle a longtemps refusé de porter un bikini, se sentant limitée par "ses propres croyances qui lui faisaient penser qu'elle n'était pas digne de porter ce maillot de bain". Mais aujourd'hui elle sait qu'elle a parcouru un long chemin depuis l'été de ses 13 ans : "Je sais que mon corps est beau, plein de défauts, je sais que c'est un 'travail en cours'. Mais j'ai choisi de célébrer toutes les étapes de mon voyage".

Quant à ceux qui voudraient lui faire des réflexions vis-à-vis de son poids, Sarah Sapora sait déjà quoi leur répondre : "Si des gens sont gênés par mon corps dans un maillot de bain, ce n'est pas le reflet de la perception que je me fais de mon corps".