Ces prénoms de bébés des années 90 font leur come-back

Bébé mignon
Bébé mignon
Avis aux futurs parents, voici un petit moment nostalgie. De nombreux prénoms donnés dans les années 90 reviennent sur le devant de la scène en 2018. Voici de quoi vous donner un peu d'inspiration.
A lire aussi
PMA, congélation des ovocytes... Willy Pasini décrypte les nouveaux moyens de faire un bébé
News essentielles
PMA, congélation des ovocytes... Willy Pasini décrypte...

Chaque année, certains prénoms font sensation auprès des parents. Comme le veut la tradition, l'Officiel des prénoms a fait ses pronostics en octobre dernier pour l'année 2018 en faisant la liste de ceux qui seraient le plus attribués lors de ces douze mois. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'influence des années 90 est de mise, surtout chez les filles. Alors si vous allez bientôt devenir parents et que vous avez envie de quelque chose d'old school pour votre enfant, voici une petite liste de prénoms qui saura sans aucun doute vous convaincre. Attention, vous allez plonger tête la première dans votre jeunesse !

Chez les filles

Emma

Arrivé en deuxième position des pronostics de l'Officiel des prénoms, Emma a percé à la fin des années 90 avant de devenir un véritable incontournable depuis. Ses origines sont encore débattues. En effet, il viendrait de l'hébreu "immanouel" qui signifie "Dieu avec nous" ou du mot germanique "ermin" c'est-à-dire "la toute-puissance". On les célèbre le 19 avril en honorant Sainte Emma, une chrétienne qui a consacré sa vie au pauvre.

Caractérologie : découverte, énergie, originalité, séduction, audace.

Camille

Populaire dans les années 90, ce prénom est toujours très répandu aujourd'hui, même si ces dernières années, il est quelque peu en perte de vitesse. Camille vient du latin "camillus" qui désignait les jeunes Romains qui accompagnaient les prêtres lors des cérémonies religieuses. Masculin à la base, il ne s'est féminisée que dans les années 80 en France.

Caractérologie : énergie, innovation, ambition, résolution, autorité.

Léa

Ce prénom fait partie du top 10 des pronostics de l'année 2018. Beaucoup donné à la fin des années 90, il a aussi beaucoup influencé le début du troisième millénaire. Il a des origines très différentes. Il provient de l'hébreu "lé'ah" qui signifie "lionne de la sagesse" et du latin "lea" ou "lionne". Sainte Léa était une Romaine, disciple de Saint Jérôme. Elle est honorée le 22 mars.

Caractérologie : générosité, rectitude, rêve, humanité, tolérance.

Manon

L'origine de Manon suscite de nombreux débats. Il est un dérivé de Myriam et vient de l'hébreu "mar'yâm" qui est composé de "myrrhe", l'un des cadeaux des Rois Mages à Jésus et symbole de l'amour dans la Bible, et du terme "yâm", qui se traduit par "océan". D'autres pensent qu'il provient de l'égyptien "mry" soit "aimer". Ce prénom a bénéficié d'une mauvaise réputation pendant longtemps. Il a retrouvé ses lettres de noblesse à la Révolution française avec la révolutionnaire Manon Roland. En 1995, il est devenu l'un des prénoms les plus populaires grâce à l'adaptation cinématographique du roman de Marcel Pagnol "Manon des sources".

Caractérologie : pragmatisme, optimisme, communication, créativité, volonté.

Chloé

Il est en troisième position sur le podium de l'Officiel des prénoms. Il vient du prénom grec Khloê qui veut dire "la verdoyante" ou "jeune pousse". Dans la mythologie, c'était le deuxième nom de Déméter, la déesse des moissons. Il a été popularisé en France par le personnage principal du roman de Boris Vian "L'écume des jours". Depuis la fin des années 90, il fait partie des prénoms stars.

Caractérologie : savoir, méditation, intelligence, indépendance, sagesse.

Ines

Il s'agit d'un dérivé de Agnès tiré du grec "agnê" qui veut dire "sacré". En arabe, il signifie "sociabilité" ou "amabilité". On les célèbre le 10 septembre en honorant Saint Ines Takeya, une Japonaise convertie au christianisme condamnée à mort pour avoir hébergé des missionnaires chrétiens au XVIIème siècle. Le prénom est arrivé en France dans les années 80.

Caractérologie : relationnel, intuition, fidélité, détermination, médiation.

Chez les garçons

Hugo

Hugo vient du germanique "hug" qui se traduit par "esprit", "pensée" ou "intelligence". Ce prénom a été rendu mondialement célèbre grâce à l'auteur Victor Hugo, mais ce n'est que dans les années 80 qu'il a commencé à se répandre en France. Dix ans plus tard, il est devenu très populaire et n'a jamais quitté les classements des prénoms les plus donnés.

Caractérologie : bienveillance, paix, conscience, conseil, sagesse.

Théo

C'est un dérivé de Théodore qui provient du grec Théodôros qui signifie "don de Dieu". On lui accorde aussi une origine germanique du terme theud soit "le peuple". Lui aussi s'est généralisé dans les années 80, époque où les prénoms courts ont commencé à émerger. Les Théo sont célébrés le 9 novembre.

Caractérologie : communication, pragmatisme, optimisme, créativité, attention.

Paul

Ce prénom vient du latin Paulus qui signifie "petit". Il a connu une forte popularité très tôt grâce à l'apôtre Paul. Si son véritable nom était Saul, il a choisi le prénom Paul à cause de son origine latine et de sa signification en symbole d'humilité. De nombreux saints sont baptisés ainsi.

Caractérologie : dynamisme, curiosité, charisme, courage, indépendance.

Lucas

Il est à la cinquième position des pronostics de l'Officiel des prénoms. Il est dérivé du terme grec "leukos" c'est-à-dire "blanc" ou "brillant" et du terme latin "lux" qui veut dire "lumière". Il est une forme dérivée de Luc qui a été popularisée dans les années 80. Il a peu à peu grimpé les échelons pour faire aujourd'hui partie des prénoms les plus donnés aux petits garçons.

Caractérologie : réceptivité, sociabilité, diplomatie, bonté, loyauté.

Plus d'actu sur : Prénoms pour bébé : des idées de jolis prénoms pour filles et garçons

Idées de prénoms garçons : 10 prénoms inspirés par la mythologie grecque
4 prénoms d'héroïnes de série pour votre petite fille
Prénom hébreu : 10 jolis prénoms hébraïques pour petites filles