Section de recherches : Xavier Deluc, scientologue assumé et très amoureux de sa femme photographe

Aujourd'hui épanoui en capitaine Bernier dans la série "Section de recherches" sur TF1, l'acteur Xavier Deluc est revenu sur son passé tourmenté.
A lire aussi

Si depuis 2006, Xavier Deluc incarne le capitaine Bernier dans la série Section de recherches qui cartonne tous les jeudis soirs sur TF1, l'acteur de 56 ans a connu une longue période d'errance. Débutant sa carrière très jeune, le comédien s'est en effet laissé entraîner dans une spirale destructrice qui a failli l'anéantir.

Une période très sombre sur laquelle il est revenu sans langue de bois lors d'une interview au Parisien : "J'ai fait des films de cinéma très jeune, très fort et très tôt. Et j'ai failli me brûler les ailes. Drogue, alcool, femmes, tout... C'est grisant le succès", explique-t-il. "Quand on est sous les feux de la rampe, on s'y croit un peu, on est flatté et puis on apprend qu'il n'y a pas que ça dans la vie. Cette mauvaise passe a duré quatre ans, c'était il y a trente ans."

Après avoir connu l'enfer de l'addiction, Xavier Deluc a eu un déclic : "J'étais en Afrique du Sud et j'ai décidé de tout arrêter. Je me souviens de ce moment sur la plage, seul avec moi-même et mon cheval." Devenu adepte de la scientologie (clas­sée en France parmi les sectes) en 1988, l'acteur français a fondé l'as­so­cia­tion "Non à la drogue, oui à la vie". Et il ne s'en cache pas. "J'assume. À une époque où j'allais mal, la scientologie m'a permis de me comprendre moi-même et de connaître, avec ma vraie famille, une harmonie que je n'avais pas", avait-il confié en 2013 à Nice-Matin. "La réalité, c'est que j'ai failli foutre ma vie en l'air."

Aujourd'hui, Xavier Deluc semble épanoui. A propos de sa vie en dehors des plateaux de Section de recherches (dont le tournage de la saison 11 devrait débuter ce mois de mars), il confie, toujours au Parisien : "Je prends soin de ma femme, qui est photographe amateur. J'ai une belle-fille. Je suis grand-père de deux filles de 13 et 16 ans. Je les vois devenir de petites femmes, c'est touchant. Je fais du sport, de la natation et j'aime beaucoup écrire."