Si vous ne deviez faire que 5 postures de yoga, ça serait celles-là

Au-delà de son aspect spirituel, le yoga est un parfait anti-stress et améliore la souplesse
Au-delà de son aspect spirituel, le yoga est un parfait anti-stress et améliore la souplesse
D'après une légende ancestrale, il existerait pas moins de 8 400 000 positions différentes dans le yoga. Autant dire que s'y retrouver - surtout lorsque l'on débute - n'est pas une mince affaire. Toutefois, si on ne devait choisir seulement 5 postures à faire, tant pour leur simplicité que pour leurs bienfaits, ça serait celles-là !
A lire aussi

La posture du chat (Marjariasana)

C'est une position idéale pour les personnes souffrant de mal de dos. En creusant puis en arrondissant cette partie du corps, vous assouplissez votre colonne vertébrale et renforcez votre transverse, le muscle profond de l'abdomen.

- A quatre pattes, positionnez vos mains sous les épaules et les genoux parallèles aux fessiers.
- Prenez une grande inspiration et creusez votre dos et portez votre regard vers le ciel.
- Puis, expirez tout en arrondissant le dos et relâchez doucement la nuque et la tête en direction du sol.
- Pour un étirement plus efficace, quand le dos est rond, pensez à "poussez" dans vos mains et vos genoux.

La posture du chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana)

Pour réaliser cette posture, on vous conseille de partir de la posture du chat.
- Assise sur les talons, déposez vos mains loin vers l'avant et doigts légèrement écartés. Baissez lentement votre tête en direction du sol.
- Prenez une grande inspiration puis levez les genoux pour emmener vos fessiers vers le ciel et vers l'arrière.
- Stabilisez la posture et prenez plusieurs grands respirations.

On déconseille aux personnes souffrant de glaucome d'effectuer cette posture.

La posture du pigeon (Eka Pada Rajakapotsana)

Une posture que les personnes souffrant de sciatique et de douleurs lombaires apprécieront tout particulièrement car elle étire le dos et assouplit les fessiers et les jambes.

- Pour commencer, adoptez la posture du chien tête en bas. Amenez ensuite le tibia droit vers l'avant, de manière à ce qu'il forme une ligne horizontale. Ainsi, le genou droit est tourné vers le poignet droit et la cheville droite vers le poignet gauche.
- Tendez le plus possible votre jambe gauche et descendez les hanches.
- Ensuite, avancez les mains jusqu'à que votre tête atteigne le sol. Prenez quelques grandes inspirations.
- Sans quitter la position, relevez simplement votre buste.
- Pour les moins souples, vous pouvez vous arrêter à cette étape. Sinon, délicatement, à l'aide de votre main gauche, levez votre jambe placée à l'arrière.
- Vous pouvez répétez l'exercice en changeant de jambe.

La posture du lotus (Padmasana)

C'est sans doute l'une des positions les plus connues ! C'est aussi l'une des plus faciles. Cette position appelle à la médiation et clôt généralement une séance.

Assise et les jambes devant vous, repliez lentement les jambes en lotus (de sorte que chacun de vos pieds touche votre cuisse opposée) ou en tailleur pour celles qui seraient un peu raides. Les mains peuvent être posées à plat sur les genoux et le dos doit rester bien droit.

La posture de l'Arc (Dhanurasana)

- Couchée à plat ventre jambes tendues, placez vos bras le long de votre corps.
- Pliez les genoux pour rapprocher vos talons le plus possible de vos fessiers.
- Saisissez alors vos chevilles en tentant de vous arquer le plus possible.
- Attention toutefois à ne pas exagérer le mouvement, vous risqueriez de vous blesser. Pour vous aider, pensez à pousser vos pieds vers l'arrière et votre buste vers l'avant.