Du mal à fermer l'oeil ? Essayez ces phrases magiques pour mieux dormir

Ces phrases magiques vont vous aider à mieux dormir
Ces phrases magiques vont vous aider à mieux dormir
Le contexte sanitaire, le stress au boulot ou à la maison : une multitude de raisons peuvent influencer (en mal) notre sommeil. Que faire pour retrouver un repos réparateur quand on peine à rejoindre les bras de Morphée ? Formuler ces phrases pourrait aider.
A lire aussi

Si certaines personnes sombrent facilement dès la nuit tombée, trouver le sommeil n'est pas toujours chose aisée pour tout le monde. Trop nombreuses sont les fois où l'on se retrouve à galérer pendant des heures, ruminant chaque détail de notre journée, voire des quinze dernières années de notre petite vie jusqu'à l'épuisement.

On est là, étendu·e sur le dos, les yeux fixant un plafond qu'à force de scruter, on finit par voir clair comme un soir de pleine lune, et impossible de fermer l'oeil. Dans la chambre, pas un bruit si ce n'est celui de nos pieds qui s'agitent sous l'influence de notre cerveau qui cogite, et ressasse tout ce qui nous angoisse. On est comme happé·e par un trou noir de pensées pas franchement positives et, ça va de soi, nos nuits comme nous journées en pâtissent lourdement.

Rien de sérieusement préoccupant tant que ces difficultés ne se transforment pas en une routine éreintante physiquement comme mentalement, mais c'est à surveiller. Et surtout, rien qu'on ne puisse d'abord tenter de contrer par le biais de techniques diverses et variées. Couper les écrans, boire une tisane, réduire la caféine, instaurer des rituels self-care, méditer... La liste est longue.

Récemment, lors d'une de nos pérégrinations nocturnes (comprendre insomnie), on est tombé·e sur une astuce intrigante : celle des affirmations. Un stratagème qui consiste à répéter avec conviction quelques phrases bienveillantes qui apaiseront notre esprit pour mieux nous mener à dormir. Des mots qui incarnent l'état qu'on voudrait atteindre et qui, à force de persuasion - et donc, d'affirmation - nous poussent à réellement l'adopter. Fake it until you make it, assurent les Anglophones et clairement, dans ce cas précis, le concept a l'air de fonctionner.

Comment ça marche, pourquoi, quelles phrases prononcer : on vous explique tout de ce qui pourrait devenir votre remède du coucher.

Comment les affirmations positives aident à dormir

Les affirmations positives sont l'interprétation occidentale des mantras, ces phrases originellement chantées en langue sanskrit, précise au magazine Shape Tara Swart, neuropsychologue. Elles sont ainsi "utilisées pour écraser les pensées négatives récurrentes et les croyances sous-jacentes qui vous empêchent d'atteindre votre plein potentiel, et pour renforcer votre confiance ou vous calmer".

En français, elles commencent généralement par "je suis", "j'ai", ou "j'attire à moi", et permettent de se concentrer sur l'essentiel, en faisant le vide autour de l'objectif souhaité. Typiquement : "je suis sereine", "je suis entourée", "j'ai confiance en moi", et autres paroles censées qui réussiront à tacler un stress bien installé.

Il est de plus particulièrement utile de s'y mettre le soir pour la bonne raison que c'est souvent lorsque la nuit tombe, que les doutes qui nous rongent se réveillent. "Les choses sont plus calmes [à ce moment-là]", explique Elaine Ducharme, psychologue clinicienne, au magazine Healthline. "Il y a moins de possibilités de distraction et plus d'occasions de s'inquiéter." Du coup, notre tête s'en donne à coeur joie. Pourtant, le timing ne pourrait pas être plus mal choisi.

"La clé est de se rappeler que le moment où vous essayez de vous endormir n'est pas le moment d'essayer de résoudre vos divers problèmes, conflits ou facteurs de stress", conseille à son tour Michael D. Wetter auprès de Shape. "C'est le moment de permettre à votre esprit de se [mettre en veille] afin qu'à votre réveil, vous soyez en mesure d'aborder ces soucis plus efficacement."

En s'attachant à formuler des mantras, on parvient donc petit à petit à rejoindre l'insaisissable état d'esprit méditatif, dans lequel ont peut (enfin) fermer les onglets métaphoriques de notre cerveau. Et par la même occasion, nos yeux en mal de repos. Mais concrètement, comment opérer ?

Quelle affirmation pour quelle situation ?

D'abord, il faut savoir que l'on peut les prononcer de différentes façons. En les calquant sur notre respiration ("Je suis" - inspire - "tranquille" - expire), en les "chantant", en les pensant avec aplomb, concentré·e sur chaque mot et le sens qu'on veut leur donner. Ensuite, il est essentiel de choisir des phrases adaptées.

En voici quelques-unes, ainsi que leur intention, issues du livre de Jennifer Williamson, intitulé Sleep Affirmations: 200 Phrases for a Deep and Peaceful Sleep et cité par Refinery29, qui garantissent des résultats probants.

Lorsque l'on se sent trop stressé·e pour s'endormir :

  • "Tout va bien et je suis entouré·e"

"Je n'ai pas besoin de tout comprendre - pas d'un seul coup, et pas ce soir. Mes questions sont absorbées par le silence de la nuit. J'ai confiance que tout ce dont j'ai besoin me sera révélé avec une clarté parfaite. Pour l'instant, le sommeil est ce qu'il y a de mieux."

Lorsque l'on a peur (du noir, ou de l'endroit où l'on se trouve) :

  • "Je suis en sécurité ici"

"Je suis en sécurité dans cet espace, enveloppé·e dans la grâce. Je sais que je suis protégé·e ici, mes souhaits sont gardés avec soin. Il n'y a rien en ce moment que je doive craindre."

Lorsque l'on a du mal à se calmer :

  • "J'apprécie d'être immobile"

"Quand je m'installe dans le lit, tout mon corps soupire. Mon souffle entre et sort comme la marée. C'est un soulagement d'être ici, en vie. Ce moment immobile est un cadeau - un océan sans vagues, un ciel sans brise."

Lorsque notre esprit s'acharne à nous inonder de négativité :

  • "Je suis"

"Heureusement, mes pensées ne sont pas moi. Je transcende toute activité mentale, car je suis pure conscience. Je permets aux pensées d'entrer et de sortir de moi avec aisance ; je les laisse être emportées comme des feuilles qui tombent dans une brise légère. Je m'allonge et je permets, car je suis."

Lorsque notre coeur pèse une tonne :

  • "Tout ce qui est lourd tombe"

"Je suis soulevé·e plus haut que chaque pensée sombre. Alors que mon corps s'enfonce dans le lit, je sens que la gravité retire toute la lourdeur de ma journée. Les poids disparaissent et mon esprit s'installe dans ce lieu silencieux."

Lorsque l'on a tout essayé :

  • "Je suis parfaitement capable de m'endormir"

"Lorsque j'honore la sagesse innée de mon corps, le sommeil arrive naturellement. J'apprécie les cadeaux que mon corps est capable de me faire. J'accepte l'intelligence naturelle avec laquelle je suis né, et je la laisse me guider."

Des mots qui, rien qu'à les lire, nous apaisent sans tarder.