Stéphane Guillon : sa "vie monacale" avec sa femme Muriel Cousin et leurs 7 enfants

Stéphane Guillon : sa "vie monacale" avec sa femme Muriel Cousin et leurs 7 enfants
Stéphane Guillon : sa "vie monacale" avec sa femme Muriel Cousin et leurs 7 enfants
Dans cette photo : Stéphane Guillon
Être mordant et drôle, ça se travaille. Dans une interview accordée à Paris Match, Stéphane Guillon, le plus incisif des humoristes, revient sur sa carrière, ses dérapages, et se confie sa vie "monacale" en compagnie de sa femme, Muriel Cousin.
A lire aussi

Stéphane Guillon est de retour. Trois ans après avoir déserté les planches, l'humoriste à la verve aussi drôle qu'acide revient pour un one-man-show inspiré au théâtre Déjazet, à Paris. Il a aussi fait un come-back en reprenant ses chroniques où il dézingue à tout va les politiques tous les samedis chez Thierry Ardisson dans "Salut les Terriens ! "
Mais Stéphane Guillon l'assure : il a changé. Finie l'époque où il étrillait les personnalités présentes dans l'émission de Thierry Ardisson. Après s'être brouillé avec quelques célébrités, dont le regretté Jacques Villeret auprès duquel il n'a jamais eu l'occasion de s'excuser, Stéphane Guillon admet avoir retenu la leçon et refuse d'être encore considéré comme "le sale petit con qui allumait tout le monde".

L'humoriste a d'ailleurs présenté ses excuses il y a un an et demi à Michel Delpech après un portrait au vitriol. "Je lui ai dit que le portrait que j'avais écrit sur lui était con, bête, indigne et que je ne le réécrirais pas aujourd'hui. Il m'a regardé et m'a dit : 'Merci beaucoup'."

Désormais, c'est les politiques que Stéphane Guillon égratigne. Ses cibles préférées ? Nicolas Sarkozy évidemment, mais aussi François Hollande, qu'il imite à la perfection. Un moyen de ne pas faire "de jaloux" et de se placer au-dessus de la mêlée. "Les humoristes sont des humanistes qui ont envie que la société aille mieux et qui placent un miroir grossissant sur ses dérives", explique-t-il à Paris Match.

Et le cinéma, Stéphane Guillon y songe-t-il ? Pas vraiment si l'on en croit le principal intéressé. "Le cinéma, c'est un métier de bande, de copains. Je suis un solitaire. Je mène une vie monacale, j'écris, je fais mon spectacle, mon billet chez Ardisson et je rentre chez moi." Il y retrouve sa femme, Muriel Cousin, et leurs sept enfants, dont la petite Violette qu'ils ont eue ensemble il y a 9 ans.