Thomas Vergara : "Avec Nabilla, on s'aime et on s'aimera toujours"

Thomas Vergara se confie sur l'affaire Nabilla.
Thomas Vergara se confie sur l'affaire Nabilla.
Thomas et Nabilla, les "amants terribles", n'en finissent plus de faire parler d'eux. Pour remettre les choses au clair, Thomas a accordé une interview à Public où il clame son amour pour la belle.
A lire aussi

Après des mois de silence, Thomas Vergara n'hésite plus à s'exprimer sur "l'affaire Nabilla", ni à clamer haut et fort son amour pour sa chère et tendre. Après s'être longuement expliqué dans le bain de Jeremstar, c'est à Public que le jeune homme déclare une nouvelle son amour éperdu pour la starlette.

"On s'est toujours aimés, on s'aimera toujours. Rien ne nous séparera, Nabilla et moi", clame haut et fort Thomas. Mais depuis le début de l'affaire, vivre leur relation est plus que compliqué : "La justice dresse une énorme barrière entre nous. On s'aime et on attend que ça passe, quoi."

La jeune femme risque en effet de retourner en prison si elle enfreint l'interdiction de revoir Thomas avant le procès. Pourtant, de nombreuses rumeurs courent selon lesquelles les deux se seraient revus. Un nouveau scandale à d'ailleurs éclaté il y a quelques jours : les deux auraient eu une altercation avec une autre personne à la sortie d'un cinéma.

Le procès pour 2016

Il leur faut désormais attendre 2016 pour le procès de Nabilla qui décidera de l'avenir de leur relation. Une date que le couple appréhende : "On ne sait pas tout ce que la justice va décider donc forcément, on a peur." Selon lui, Nabilla est totalement consciente de ce qui l'attend et s'y prépare. Elle n'est pas dans le déni comme le prétend certains membres de sa famille, dont Tarek, son petit-frère. "Cette l'histoire l'a calmée, confie Thomas. [...] Elle s'est recentrée sur les choses importantes."

Thomas l'affirme, il sera du côté de Nabilla au procès. S'il s'est porté partie civile, c'est pour avoir accès au dossier. Pas question pour lui ni d'enfoncer ni nous plus de trop défendre sa belle. "On fera en sorte de réparer nos erreurs, elle et moi, pas elle plus que moi."