Top Chef 2015 : que deviennent les restos de la "guerre des restaurants" ?

Les membres du jury de TOP chef 2015 se sont prêtés au jeu de la guerre des restaurants.
Les membres du jury de TOP chef 2015 se sont prêtés au jeu de la guerre des restaurants.
Epreuve reine de TOP Chef, la guerre des restaurants a eu lieu lundi 16 mars sur M6. Une émission au cours de laquelle Kevin et Florian ont su tirer leur épingle et marquée par le départ de Christophe. La production a donné, à Télé-Loisirs, plus d'informations sur le repérage et le devenir des restaurants sélectionnés pour l'occasion.
A lire aussi
Le comportement sexiste d'un candidat de "Top Chef" choque
News essentielles
Le comportement sexiste d'un candidat de "Top Chef" choque

La guerre des restaurants a battu son plein, lundi 16 mars, dans TOP Chef. Les dessous de cette épreuve culte de l'émission culinaire de M6, au cours de laquelle Christophe a été éliminé, ont été révélés, par Matthieu Bayle, directeur des programmes de Studio 89 productions, en exclusivité pour Télé-Loisirs.

Pour rappel, la guerre des restaurants, épreuve phare de TOP Chef, consiste pour les candidats, répartis en binômes, a créer un restaurant en deux jours. De A à Z, de la décoration, à la carte en passant par le concept et l'histoire des lieux, les cuisiniers doivent tout bâtir et faire évaluer le tout par le jury de chefs et des clients test. Ainsi, cette année, les six derniers rescapés de l'aventure : Adel, le petit ami de Vanessa, Christophe, Xavier, Florian, Kevin et Olivier, se sont affrontés dans trois restaurants.

Accord des propriétaires et discrétion

" Il faut trouver, quasiment dans la même rue, trois restaurants susceptibles d'être choisis pour le programme ", confie Matthieu Bayle. Et le producteur de poursuivre : " Il nous faut l'accord des trois propriétaires, auxquels on explique que l'on va faire une épreuve TOP Chef et surtout que l'on va changer l'intégralité de la décoration (...) il n'y a aucune communication locale ".

La perte d'activité pour les restaurateurs, liée au tournage, est dédommagée par la rétrocession des lieux en meilleur état et la publicité que se fait l'enseigne grâce à l'émission et à la guerre des restaurants.

Une épreuve qui n'a, une fois n'est pas coutume, pas été synonyme de dernière chance pour Kevin est parvenu à éviter l'épreuve de la dernière chance. Le cuisinier a dominé, en compagnie de Florian, cette guerre des restaurants de la tête et des épaules.