Vers la fin des enfants qui pleurent dans les restos ?

Le succès florissant d'un restaurant interdit aux enfants
Le succès florissant d'un restaurant interdit aux enfants
Depuis que les enfants de moins de 7 ans y sont totalement interdits, un restaurant australien a vu ses recettes grimper en flèche. Un exemple à suivre ?
A lire aussi

Il y a six mois, le chef australien Liam Flynn a pris une décision radicale : il a décidé d'interdire l'accès de Flynn's, son restaurant situé dans la petite ville de Yungaburra aux enfants de moins de 7 ans. L'incident déclencheur fut un échange peu amène avec des parents dont le petit garçon de deux ans faisait une crise dans son restaurant. Alors qu'il leur avait demandé poliment de l'emmener à l'extérieur pendant quelques instants afin qu'il se calme, ceux-ci ont claqué la porte de son restaurant en lui disant "d'aller se faire foutre".

Plutôt que di'nstaurer une réduction pour les parents des enfants se comportant bien, à l'instar d'un établissement canadien, Liam Flynn a décidé une bonne fois pour toutes d'interdire l'accès de son restaurant aux enfants âgés de moins de 7 ans pour garantir le confort des autres clients. Il a justifié ce choix sur la page Facebook de Flynn's.

Le restaurateur a été surpris de constater que la présence d'enfants au restaurant suscitait un véritable débat en ligne et que les internautes avaient des points de vue très tranchés sur la question.

"Cela a manifestement touché une corde sensible et c'est évidemment un sujet clivant. Des mamans et des parents nous ont dit que c'était de la discrimination pure et simple, mais sinon les retours ont été surtout positifs. J'ai reçu beaucoup de soutien et de nombreux parents nous ont contacté et appelé pour nous encourager." De fait, le restaurateur note que de nombreux parents, loin de se sentir visés ou exclus, ont compris sa décision d'exclure les enfants en bas âge de son établissement.

Plus étonnant, cette mesure s'est avérée très positive pour Flynn's. La fréquentation du restaurant a en effet explosé depuis que les enfants y sont proscrits. "C'est super bon pour les affaires. La demande est montée en flèche. On vient d'enregistrer des records les vendredis et samedis soirs. Les gens dépensent plus d'argent et se paient des vins de meilleure qualité", explique Liam Flynn.

Signe de ce succès foudroyant, les commentaires positifs se sont mis à affluer sur les sites de critiques comme TripAdvisor. Parmi ceux-ci, un message d'un client ravi que les enfants soient interdits, à la différence... des chiens ! Car chez Flynn, en effet on peut venir avec son ami à quatre pattes.

Qu'en pensez-vous ? Pour ou contre l'interdiction des restaurants aux enfants de moins de 7 ans ?