Will Smith et Jada Pinkett Smith brisent le tabou du "couple libre"

Will Smith et Jada Pinkett Smith en 2019.
Will Smith et Jada Pinkett Smith en 2019.
Dans cette photo : Will Smith
Will Smith et Jada Pinkett Smith se sont exprimés sur un sujet qui leur tient particulièrement à coeur : le couple libre. Les deux stars ont ainsi décidé de tirer un trait sur la monogamie.
A lire aussi

Le polyamour est un mode d'aimer de plus en plus médiatisé. Loin de correspondre au libertinage auquel beaucoup l'associent, il consiste en réalité à laisser l'autre - et soi - vivre plusieurs relations en même temps. "La liberté d'aimer qui on veut, sans restriction", nous confiait Tobias, adepte du polyamour. Et apparemment, ce cadre amoureux conquiert aussi certaines célébrités outre-Atlantique.

C'est le cas de Will Smith et de sa femme Jada Pinkett Smith. Après une année mouvementée pendant laquelle le couple a essuyé de nombreuses critiques (le rappeur August Alsina avait affirmé avoir fréquenté Jada Pinkett Smith avec la "permission" de l'acteur, ce que l'intéressée a d'abord nié), tou·te·s les deux ont abordé le sujet du "couple libre" ouvertement.

Sur le plateau de l'émission Red Table Talk, présentée par Jada Pinkett Smith, sa mère Adrienne Banfield-Norris et sa fille Willow Smith, elle a mentionné l'"enchevêtrement" qu'il y a eu avec le musicien, alors qu'elle est bel et bien mariée à Will Smith. Et de remettre quelques pendules à l'heure concernant le terme "permission" employé par August Alsina : "La seule personne qui pouvait donner la permission dans cette circonstance particulière était moi-même".

"Un amour inconditionnel"

Plus tard, lors d'une interview pour le magazine américain GQ, Will Smith a lui-même admis que si leur mariage était initialement monogame, ils avaient ensuite décidé d'être "ouvert·e·s" après avoir été "tous deux malheureux et [réalisé] que quelque chose devait changer".

L'acteur a ainsi confié que le rappeur August Alsina n'était pas le seul homme avec qui sa femme avait eu une relation. "Jada n'a jamais cru au mariage conventionnel. Jada avait des membres de sa famille qui avaient une relation non-conventionnelle. Elle a donc grandi d'une manière très différente de celle dont j'ai grandi".

"Il y avait d'interminables discussions sur ce qu'était la perfection relationnelle. Quelle est la façon parfaite d'interagir en tant que couple ? Et pour la plus grande partie de notre relation, la monogamie était ce que nous avons choisie, sans penser à la monogamie comme la seule perfection relationnelle."

Alors, leur vient une idée : celle d'essayer un autre genre de relation. "Nous nous sommes donné mutuellement confiance et liberté, avec la conviction que chacun doit trouver sa propre voie. Et pour nous, le mariage ne peut pas être une prison." Will Smith précise toutefois ne pas vouloir influencer d'autres couples. "Je ne suggère cette route à personne. Mais les expériences, les libertés que nous nous sommes données et le soutien inconditionnel, pour moi, c'est la plus haute définition de l'amour."

Un sentiment que partage aussi Jada Pinkett Smith, assurant qu'ensemble, il et elle ont atteint un "stade d'amour inconditionnel". Inspirant.