« Tableaux de mots » : l'année 2011 en coupures de presse

« Tableaux de mots » : l'année 2011 en coupures de presse
« Tableaux de mots » : l'année 2011 en coupures de presse
Dans cette photo : Arnaud Montebourg
Comment raconter avec originalité, les douze mois qui ont fait l'actualité de la France en 2011 ? Jane Bee (Jeanne Bordeau de son vrai nom), propose de le faire à travers dix « tableaux de mots » thématiques. Ses armes : un cutter, de la colle et des coupures de presse pour retracer les sujets phares d'une année. Découverte d’une artiste hors-normes et de quelques-unes de ses œuvres.
A lire aussi


Depuis maintenant quatre ans, Jeanne Bordeau, artiste lexico-picturaliste, directrice de l’Institut de la qualité de l’expression, réalise des « tableaux de mots » à partir de coupures d’articles de presse. Ces œuvres thématiques mettent en scène les mots-clés les plus utilisés dans l’année écoulée, sur des sujets tant politiques qu’économiques, de société ou de développement durable, etc. De « Fukushima » aux « Intouchables » sans oublier « DSK », « la dette », « le printemps arabe », « la révolution » ou encore le couple « Merkozy » : les dix tableaux du cru 2011, actuellement exposés à la galerie Verneuil Saints-Peres (Paris VI), offrent une rétrospective originale de douze mois riches en rebondissements. Voici cinq d'entre eux.

Crise : « Alerte à la dette »
Description : La « Grèce » va tous nous faire couler ! C’est une véritable tragédie grecque qui a secoué les marchés et l’ensemble des pays. « Alerte à la dette ! » tout le monde est concerné par la « crise » ! C’est une véritable « fièvre » ! C’est la « dépression » et tout le monde est sous « pression ». Que faire alors ?  Des « sommets » bien sûr ! Que cela soit le « sommet du G20 » organisé cette année à Cannes ou encore le « sommet » de « Bruxelles » pour tenter de « sauver l’euro ». « Sauver » sera d’ailleurs le verbe marquant de l’année 2011 et le cheval de bataille du couple « Merkozy ».
Mais de quoi exactement ont peur les Etats ? De la « faillite » ! De perdre leur « triple A » ! Les « agences de notations » tels que « Standars and Poor’s » sont sorties du bois. Elles semblent désormais posséder le pouvoir de faire tomber des gouvernements comme celui de « Papandréou » ou de « Berlusconi ».
Tout le monde est « indigné » ! L’Espagne, l’Italie et même les Etats-Unis. Les jeunes du monde entier expriment leur « colère ». La « crise fait sauter les banques » et la « BCE » ne sait pas comment réagir face à ce marasme.
Nuage de mots : Dettes, agences de notation, triple A, BCE, Merkozy, crise, euro, etc.


Société : « Langage piétiné »
Description : On retrouve ici un jeté de mots sociétaux sur fond de ciel bleu. Néanmoins, les pieds couleur sang montrent que cette année fut, encore une fois, sanglante dans de nombreux domaines.
Nous vivons dans un monde « difficile » et en « chute ». Les « tensions » au travail se multiplient, les « salaires » sont bloqués, il y a des « licenciements ». En effet, on n’hésite pas à « virer » du personnel à l’heure où le chômage s’installe durablement.
En même temps, c’est la « crise » ; La « faillite » guette. Il est peut-être temps de se « révolter » ! Mais dans ce monde si dur, on essaie néanmoins de jouer l’ « éco responsabilité » en consommant « bio » et faisant une sorte de « révolution verte ». Mais avant, il faudra peut-être affronter les « banques » et retrouver des valeurs dans  ce moment de « métamorphose ».
Nuage de mots : Nomade, piège, arnaque, galère, vérité, métamorphose, révolter, banque, emprunt, job…


Développement durable : « Balance »
Description : Le développement durable est l’un des univers où le lexique est le plus foisonnant. A part égale dans le « débat durable », on voit s’imposer des expressions comme les « achats durables », la « mobilité électrique », la « cosmétique bio » ou encore les « écolabels ». On parle aussi de « réaménagement durable » dans un monde où le « vélo » devient une véritable « arme anticrise ». Un mot qui domine l’année ? Le mot « upcyclé » car il faut créer de la valeur dans le recyclage. Enfin, le monde du développement durable  invente sans cesse de nouveaux mots tels que les « hydroliennes ».
D’un autre côté, on voit un monde avec des mots négatifs qui nous font peur comme les « OGM » ou bien « Fukushima », venu changer la donne. L’explosion de la centrale nucléaire a apporté son lot de peur et de fantasmes. D’autres débats continuent autour des « acariens », du « Bisphénol A » et du « gaz de schiste ».
Nuage de mots : Upcyclé, hydroliennes, voyage écolo, Fukushima, gaz de schiste, Bisphénol A, éco-habitat,  sécheresse, voiture électrique.


Politique : « ? »
Description : A gauche tout d’abord, on s’est interrogé toute l’année sur le nom du candidat PS à l’élection présidentielle et sur la capacité de la gauche à s’emparer du « Sénat ». Finalement, la « primaire » a plébiscité « Hollande » ce qui n’a pas empêché le duel « Hollande/ Aubry » de laisser des traces. « Arnaud Montebourg » a quant à lui laminé « Ségolène », « Mélenchon », pour sa part, fait toujours des siennes, « Manuel Valls » s’est affirmé et les Verts d’Eva sont venus perturber le débat explosif autour du « nucléaire ». Mais la vraie bombe de la gauche, en 2011, est tellement lourde qu’elle finit par dépasser les frontières de la politique française. Il s’agit bien évidemment de « l’affaire DSK », une affaire mondialement médiatisée qui a changé le paysage politique français. Tel un véritable thriller, tout commence dans la chambre « 2806 » du « Sofitel » ou l’ex-directeur du FMI croise le chemin de « Nafissatou Diallo » avant de passer quelques jours à la prison de « Rykers Island ». Suit alors une succession de rebondissements qui, une fois close, à New York, se poursuit chez nous avec « Tristane Banon » et le « Carlton ». La droite est, elle aussi, marquée par de nombreuses « affaires », qu’elles soient liées à « Georges Tron », « Robert Bourgi », « Karachi » et l’embarrassant « Takiedine ».
Chez les outsiders, « Marine Le Pen » prend la tête du « FN » pendant que dans le duel « Hulot/ Joly » c’est la franco-norvégienne qui remporte l’investiture suprême. Au centre, « Borloo » lâche l’affaire et laisse le champ libre à « Morin », « Villepin » et « Bayrou ». Le  centrisme pourrait-il être une option ? Quant au président Sarkozy, s’il s’implique pour tenter de résoudre la crise, il trouve tout de même le temps de passer voir sa petite « Giulia ».
Nuage de mots : Les affaires, scandales, Rykers Island, tyran, fin de règne, DSK, guerre, révolution arabe, tunisiens, présidentielles, primaires…


Femmes : « Le siècle des femmes »
Description : On retrouve toujours avec les femmes le thème de « l’éclat » et de la jeunesse. C’est inaltérable, la femme doit « séduire » et se doit encore une fois d’être « modeuse » dans un monde en crise où il semblerait que le « pas cher », le prix mini », le « easy price », « l’astuce » ou la « bonne solution » prennent de plus en plus le dessus.
Qu’à cela ne tienne : la femme 2011 recherche encore et toujours la « jeunesse éternelle ». La femme est évidemment toujours « belle »  et cherche à connaître « l’éclat », expression de la jeunesse, quitte à mourir à cause de ses « implants mammaires »…
Le printemps arabe est passé par là. En Tunisie le rôle des « Tunisiennes » a ainsi été capital dans le processus révolutionnaire. Des femmes dont on persiste pourtant à se demander si elles pourraient faire comme les hommes, « devenir présidente de la République » ou encore « chef sommelier ». Ces femmes sont à la fois « mères », « féministes », « séductrices » et « au travail » mais doivent encore entrer davantage dans les « comités exécutifs ».
Nuages de mots : Easy price, implants mammaires, éclat, éternelle jeunesse, comités exécutifs, Tunisienne, princesse Kate, Lady, Giulia, Carla, Anne Sinclair.

VOIR AUSSI

Meryl Streep, grande lady sans son masque de fer
Une 62e Berlinale aux airs hollywoodiens
Polémique Les Infidèles : nos internautes ne se disent pas choquées
BAFTA 2012 : Jean Dujardin et « The Artist » triomphent à Londres