JO de Londres 2012 : Paraskevi Papachristou exclue pour un tweet raciste

Paraskevi Papachristou, une triple-sauteuse de l'équipe de Grèce vient d'être exclue de son équipe et par extension de la compétition londonienne pour avoir tweeté un commentaire raciste sur les immigrants africains. Malgré des excuses publiques, le Comité olympique grec n'a pas tergiversé.
A lire aussi


Les réseaux sociaux ont encore frappé ! En confondant vie privée et vie publique sur Twitter, Paraskevi Papachristou, spécialiste du triple-saut, vient d’être exclue de l’équipe olympique grecque. L’athlète de 23 ans, 11e des derniers championnats d’Europe à Helsinki, ne participera donc pas à la compétition reine.

« Il y a tellement d’Africains en Grèce que les moustiques du Nil occidental mangeront au moins de la nourriture de chez eux. », a-t-elle tweeté sur son compte personnel. Malgré un mea culpa public où elle a qualifié son attitude de « malheureuse et de mauvais goût », le comité olympique grec est resté intransigeant : « Elle n’a pas respecté une règle élémentaire de l’olympisme et, malheureusement, elle est exclue. Elle a fait une erreur et, dans la vie, on paye pour ses erreurs. », a déclaré Isidoros Kouvelos, le chef de l’équipe olympique grecque. Elle avait auparavant déjà affiché son soutien, toujours via Twitter, au parti d’extrême-droite grec.

Laure Gamaury

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Nadine Morano, raciste ? Non, elle a « une amie plus noire qu'une arabe »
Comment devenir un vrai Twittos quand on n'a rien compris à Twitter ?
JO de Londres 2012 : les femmes, athlètes précaires des jeux

Dans l'actu