Comment devenir un vrai Twittos quand on n'a rien compris à Twitter ?

Comment devenir un vrai Twittos quand on n'a rien compris à Twitter ?
Comment devenir un vrai Twittos quand on n'a rien compris à Twitter ?

Avec 100 millions d'utilisateurs actifs, Twitter est devenu « The place to be » sur le Web en 2011. Pourtant la France accuse un gros retard avec seulement 2,5 millions d’inscrits. Raison invoquée ? On ne comprend rien ! Pour devenir un Twittos branché et « followé », l’initiation commence maintenant.

A lire aussi
"Être une femme est vraiment effrayant" : Jameela Jamil raconte son agression
News essentielles
"Être une femme est vraiment effrayant" : Jameela Jamil...

Je m'inscris sur Twitter.com

Rien de très nouveau ici, on renseigne un nom, une adresse email valide et un mot de passe. Le compte est immédiatement créé, et par défaut votre nom d’utilisateur est celui que vous avez renseigné, Léa Dupont devient @leadupont.

Je m’abonne aux comptes qui m’intéressent

Une fois inscrit, vous arrivez directement sur votre page d’accueil. Twitter vous suggère des comptes à suivre parmi les plus populaires pour vous initier, ou vous propose de faire une recherche par centres d’intérêt. Vous pouvez commencer par sélectionner, parmi les suggestions, les comptes qui vous attirent (Exemple : @ladygaga, @Marc_Levy ou @terrafemina), puis taper des mots clés dans la barre de recherche, par exemple « actu », « mode », « design », « cuisine », ou « politique »…
STOP VOC :

« Suivre » (« Follow » si vous avez gardé la version en anglais) un compte Twitter signifie que vous verrez s’afficher tous les tweets de ce compte sur votre page.

Je retrouve des amis

Avant de faire le plein de « followers » (Abonnés qui suivent votre compte), comptez sur vos amis. Retrouvez-les en tapant leurs noms dans la barre de recherche, suivez leur compte envoyez leur un petit message, et si ce sont vraiment vos amis, ils vous suivront aussi…
STOP STRATÉGIE :
Il faut savoir que beaucoup d’utilisateurs sur Twitter utilisent un pseudo. Allez fouiner dans les comptes que suivent vos amis en cliquant sur leur nom, et vous verrez s’afficher à droite les détails du compte. Le nombre d’abonnés (« Follower »), le nombre de tweets, et les comptes suivis. C’est ainsi que, de fil en aiguille, vous trouverez plus de fils intéressants et dans vos cordes. Les Twitaddicts suivent des milliers de comptes, donc n’hésitez pas à multiplier les sources. Si vous vous emmêlez les pinceaux parmi tous les comptes, vous pourrez ensuite créer des listes par thème.

Je personnalise ma page Twitter

Dans l’onglet Préférences (« Settings »), sous votre nom, vous pouvez modifier votre nom d’utilisateur, la langue de votre page, et les paramètres de votre compte. Dans l’onglet « Profil », vous pourrez ajouter une photo (évitez de garder l’œuf par défaut, qui vous fera ressembler à un « fake » : faux compte), renseigner quelques lignes de biographie qui s’afficheront sur votre profil (Par exemple : @leadupont, accro à l’actu, à la mode et au design, ou @camilledurand, spécialiste Marketing web).

Je twitte pour être retwitté

Pas de secret sur les réseaux sociaux, pour exister, il faut participer. C’est encore plus vrai sur Twitter, où l’on peut espérer acquérir de nouveaux followers en postant un maximum de tweets. Vos followers retwittent (abréviation : RT) vos tweets à leurs followers, et votre réseau se tisse peu à peu. Ne soyez pas impatient, mais en restant ciblé sur les thématiques qui vous intéressent, vous rencontrerez de plus en plus de Twittos qui twittent sur les mêmes sujets. Vous les retrouverez d’autant mieux si vous avez compris le principe du « hashatg ».
STOP VOC :
Le hashtag pourrait se traduire par « attention mot clé ». Vous voulez trouver des twittos aussi fan que vous de l’émission de M6, « l’Amour est dans le pré » ? Tapez #adp, pour une séance de commentaires et/ou débriefing sur les candidats... Ça marche aussi avec la Nouvelle Star #NS. Pour les footeux et les matchs commentés en Live-Tweets (abréviation LT), #Foot, ou #PSG, etc. Pas de règle cependant, ni de code immuable dans ce fléchage qui doit rester créatif et spontané.

ReTwitter et mentionner

ReTwitter, pour faire circuler l’info, fait partie du jeu. Mentionner un Twittos (@Mention) montre que vous faites partie de la communauté. Pour joindre un utilisateur à votre tweet, lui répondre ou l’intégrer dans votre message, vous ajoutez son nom au début ou à la fin du Tweet précédé du @. Une petite coutume s’est ainsi instaurée sur Twitter le vendredi, avec le repère #FF, comprenez « Follow Friday », où tous les twittos recommandent des utilisateurs à suivre. N’hésitez pas non plus à remercier les twittos qui vous mentionnent ou vous retwittent.

Indignez-vous, affirmez-vous : faites-vous remarquer !

Les twittos aiment les blagues, les bons mots, les scoops, et les fortes personnalités. Commentaires fades ou convenus, s’abstenir. Les coups de gueule sont les bienvenus, et tant mieux si vous en venez au « tweetclash ». Quand deux twittos s’affrontent, les autres s’en donnent à cœur joie, ambiance cirque romain, dans la limite de la liberté d’expression. Les commentaires racistes sont bannis, tout comme les petits malins qui s’amusent à révéler la fin de la saison 6 de Grey's Anatomy ! Les followers sont aussi vite gagnés que perdus…
Bonne chance !

VOIR AUSSI

100 millions d'utilisateurs pour Twitter
Pourquoi les politiques détestent Facebook et Twitter ?
Twitter, le nouveau Facebook ?
Twitter ne décolle pas en France
Twitter : le micro-blogging passe en mode sécurisé

Dans l'actu