Facebook : la photo d'un mari infidèle diffusée sur le réseau social

Facebook : la photo d'un mari infidèle diffusée sur le réseau social
Facebook : la photo d'un mari infidèle diffusée sur le réseau social
Un homme qui se vantait à bord d'un train en partance pour Philadelphie d'avoir trompé sa femme à de multiples reprises s'est fait prendre à son propre jeu : une passagère a diffusé sa photo sur Facebook accompagnée d'un commentaire peu élogieux. Le résultat ne s'est pas fait attendre : quelques heures après sa publication, la photo du goujat a été partagée 86 000 fois.
A lire aussi
Line, le réseau social qui fait trembler Facebook, débarque en France
web
Line, le réseau social qui fait trembler Facebook,...

Avec les réseaux sociaux, on n'est plus à l'abri nulle part. C'est ce qu'a appris à ses dépens un homme volage qui se vantait auprès de ses copains de ses multiples infidélités, commises sous le nez de sa « stupide épouse » et dont l'histoire a été rapportée par la version américaine du Huffington Post. Tout cela aurait pu rester privé si ce rustre individu ne s'était pas épanché à bord d'un train où voyageaient d'autres passagers. Lassée de l'entendre s'auto-congratuler de son infidélité, une passagère du train a décidé de prendre en photo avec son smartphone l'homme infidèle. Elle a ensuite diffusé le cliché sur Facebook accompagné d'un cocasse message : « Si c'est votre mari, sachez que j'ai supporté durant un trajet en train de 2 heures depuis Philadelphie ce loser et ses amis, qui se vantaient de leurs histoires extraconjugales et tapaient sur leur épouse, qu'ils jugeaient trop stupide pour comprendre ce qu'il se passe. Oh, s'il vous plaît, diffusez ce message… »

Le vœu de la délatrice a été exaucé : quelques heures après sa publication, la photo avait déjà été partagée plus de 86 000 fois. Les internautes ont visiblement apprécié sa démarche, à moins qu'ils ne supportent tout simplement pas l'infidélité, puisque de nombreux commentaires très critiques ont pris pour cible le vantard infidèle. L'histoire ne dit pas encore si l'épouse de celui-ci a découvert grâce à Facebook les activités extraconjugales de son mari.

Dans l'actu