AlloCiné rejoint le groupe Fimalac avec Webedia et Terrafemina

AlloCiné rejoint le groupe Fimalac avec Webedia et Terrafemina
AlloCiné rejoint le groupe Fimalac avec Webedia et Terrafemina
Le groupe Fimalac vient d’annoncer une offre de rachat du site AlloCiné, le site de référence français sur le cinéma et les séries, créé en 1993. Quelques semaines après l’annonce d’entrée au capital de Webedia (PurePeople, PureCiné, etc.) et de Terrafemina/TFCo, Fimalac confirme son ambition de devenir le premier groupe digital sur le divertissement, fort de ses 15 millions de visiteurs uniques mensuels cumulés.
A lire aussi


Et de trois ! Après avoir pris le contrôle de Webedia et de Terrafemina/TFCo, la holding de Marc Ladreit de La Charrière, Fimalac, poursuit son expansion dans le domaine de l’Internet en rachetant le site AlloCiné.fr. Une période de négociation exclusive s’ouvre en effet entre le groupe financier et le fonds américain propriétaire d’AlloCiné : Tyger Global. Une bonne nouvelle pour le web français qui rapatrie dans cette opération l’un de ses fleurons.

Créé en 1993, AlloCiné s’est imposé comme le pure-player référent sur le cinéma, et peut se targuer d’avoir su prendre le virage digital : 25 millions de visiteurs uniques par mois, une application mobile qui figure dans le top 5 des applis les plus téléchargées, et un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2012

« AlloCiné représente une brique digitale de plus pour Fimalac, qui cherche à devenir le leader français du divertissement sur le web », explique Véronique Morali, présidente de Fimalac Développement, de Terrafemina/TFCo, et nouvelle présidente associée de Webedia, aux côtés de ses fondateurs Cédric Siré et Guillaume Multrier.
L’opération s’inscrit en effet dans une stratégie affirmée de consolider les acquisitions récentes de Fimalac dans le domaine de l’entertainment : les productions Gilbert Coullier, et l’administrateur de salles de spectacle VEGA. La prise de contrôle de Webedia, groupe digital à l’origine des sites PurePeople, PureTrend, PureBreak ou encore PureCiné, de Terrafemina/TFCo, et maintenant d’AlloCiné, permet à Fimalac de devenir le quatrième groupe média français digital, totalisant 15 millions de visiteurs uniques mensuels et qui devrait réaliser 50 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2014. Longue vie au web made in France !  

VOIR AUSSI

Social TV : près d'un ado sur deux parle de télé sur Facebook
Graph Search : à quoi sert le nouveau moteur de recherche Facebook ?
Le Bon Coin : nos astuces pour vendre sur le site

Dans l'actu