Apple : un futur iPhone qui s'allumera d'un simple regard

Apple : un futur iPhone qui s'allumera d'un simple regard
Apple : un futur iPhone qui s'allumera d'un simple regard
Apple vient de déposer un brevet sur une technologie utilisant la reconnaissance faciale pour déverrouiller un appareil en veille. Si le procédé n'est pas nouveau, la marque à la pomme pourrait en améliorer l'utilisation, pour une meilleure sécurité.
A lire aussi


Faire réagir son smartphone d'un simple regard. C'est l'ambition d'Apple qui vient de se voir attribuer la paternité d'un brevet concernant la reconnaissance faciale. Se basant sur une technologie déjà existante (pour les ordinateurs ou certains smartphones fonctionnant sous Android), les équipes de recherche de la firme de Cupertino ont mis sur pied un système permettant d'activer un appareil mobile grâce à son visage.

La demande de brevet, disponible sur le site du bureau des marques et brevets américains, indique une date de dépôt du dossier qui remonte à 2008. Mais le document n'a été officiellement enregistré que le 3 décembre.

Outre la description technique du procédé utilisé, on y voit des schémas qui décrivent les différentes étapes nécessaires à la reconnaissance du visage d'un utilisateur. Un capteur vidéo se charge ainsi de scanner le visage du propriétaire du terminal, dont le profil a été enregistré dans l'appareil. Si le visage correspond, l'appareil s'active.

Schéma brevet

Affichage des appels et SMS contrôlé par le visage


Le procédé pourrait permettre de se passer d'une mise en marche manuelle, mais ouvre surtout la voie à une infinité de nouvelles fonctionnalités directement controlâbles par le visage. Parmi ces dernières, une amélioration de la sécurité : un tel système appliqué à l'iPhone permettrait par exemple d'afficher appels et SMS uniquement lorsque le visage « authentifié » du propriétaire est reconnu à proximité.

Le site MacWorld rappelle à ce titre que « les systèmes actuels sont relativement faciles à tromper, puisqu'il suffit parfois de placer une photo devant la caméra de l'appareil pour déverrouiller l'ensemble ». Patience toutefois : l'iPhone 6, qui pourrait sortir en 2014, ne devrait vraisemblablement pas disposer de cette technologie, qui nécessitera de nombreux ajustements avant une éventuelle commercialisation.

VOIR AUSSI

Samsung reconnaît avoir copié les brevets d'Apple
La RATP abandonne son projet de reconnaissance faciale
iPhone 6 : un écran à couper le souffle pour Apple ?