Loi Amazon : une parade pour les frais de port

Loi Amazon : une parade pour les frais de port
Loi Amazon : une parade pour les frais de port
La loi dite loi anti-Amazon est entrée en vigueur hier. Mais déjà, les géants de la distribution ont trovué une faille dans  le texte qui interdit aux sites de e-commerce de cumuler 5% de remise sur les livres et gratuité des frais de port.
A lire aussi
Le consentement sexuel au coeur d'une nouvelle loi en Suède
News essentielles
Le consentement sexuel au coeur d'une nouvelle loi en Suède


La loi du 8 juillet 2014, surnommée loi anti-Amazon est entrée en vigueur jeudi 10 juillet. Celle-ci interdit les sites de vente en ligne de cumuler une remise de 5% sur les livres et la gratuité des frais de port. Mais déjà, les principales entreprises visées par le nouveau texte, Amazon en tête, ont trouvé une parade contre la législation.

Un centime d'euro par livraison de livres

En effet, le géant américain du e-commerce propose, depuis aujourd'hui, des frais de port à un centime d'euro par commande de livre et ce sans minimum d'achat, précise 20 Minutes. Et Amazon d'expliquer la raison de la mesure sur son site. « Depuis la nouvelle loi du 8 juillet 2014 relative aux conditions de vente à distance des livres, nous ne sommes malheureusement plus autorisés à vous offrir la livraison gratuite pour une commande de livres ainsi que les 5% de remise », précise un message.

La concurrence devrait également se mettre en règle, comme le précise Libération qui a pu joindre le service communication de La Fnac. «Nous allons dans les prochains jours mettre à jour le site, et nous serons aussi sur des frais de ports à 1 centime d’euro, quel que soit le nombre d’articles achetés dans un panier», indique Fnac.com.
Le texte qui avait pour ambition de voler au secours des libraires qui dénoncent une concurrence déloyale de la part des sites d'e-commerce est donc loin d'avoir rempli sa mission première.