Deezer : Universal porte plainte contre le site de musique gratuite en ligne

Deezer : Universal porte plainte contre le site de musique gratuite en ligne
Deezer : Universal porte plainte contre le site de musique gratuite en ligne
Dans cette photo : Pascal Nègre
La firme Universal Music vient d’annoncer qu’une plainte en référé avait été déposée contre le service de musique en streaming Deezer devant le tribunal de grande instance de Paris, pour contrefaçon. Selon eux, la restriction à 5 heures d’écoute par mois que vient de mettre en place Deezer n’est pas suffisante.
A lire aussi

La menace s’intensifie sur le site de musique en streaming le plus populaire. En début de semaine déjà, le site spécialisé Electron Libre avait annoncé qu’Universal Music comptait « retirer dans les prochains jours » son catalogue de titres du site Deezer.

« Pascal Nègre, président d'Universal Music France, en a informé les autres membres du SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique), il y a un peu plus de quinze jours » avait précisé le site.

Mais Universal se montre plus offensif puisqu’il a annoncé aujourd’hui qu’il porterait plainte contre Deezer pour « contrefaçon ». « Deezer continue de proposer le catalogue de la maison de disques sur son service gratuit alors que l'accord d'exploitation n'a pas été renouvelé depuis le mois de janvier » des propos relayés par l’Express, qui a révélé l’information en début d’après-midi.

Selon Universal, la restriction mise en place par Deezer ne permet pas de distinguer l’offre gratuite de l’offre payante du site.

Universal fait référence au concurrent direct de Deezer, Spotify, qui a considérablement restreint son offre gratuite : les utilisateurs de la version gratuite ne peuvent pas écouter plus de 5 fois le même morceau et la durée totale d’écoute est plafonnée à 10 heures d’écoute par mois au-delà des six premiers mois d’inscription.

Deezer est donc actuellement en mauvaise passe et il faudra s’attendre à des contraintes de plus en plus dures pour les utilisateurs de la version gratuite du site.

VOIR AUSSI

Deezer : Cinq heures d’écoute gratuite et pas une minute de plus !

Musique en ligne : la mission Hoog débouche sur un accord

Spotify : la fin de la musique gratuite

Liberty Land, un site de téléchargement illégal, épinglé par la gendarmerie

Livre numérique : le lecteur va-t-il suivre ?