Literally Can’t Even : la série made in Snapchat

Literally Can’t Even  : la série made in Snapchat
Literally Can’t Even : la série made in Snapchat
Snapchat n'est désormais plus qu'une simple application. Le service de partage de photo vient de lancer sa première web série, baptisée « Literally Can’t Even ». Au casting, deux « filles de » : Sasha Spielberg et Emily Goldwyn.
A lire aussi
« La chanson du dimanche »:  la série événement, ce soir, sur Comédie
internet
« La chanson du dimanche »: la série événement, ce soir,...


Loin de se contenter au rôle de diffuseur de photos et vidéos éphémères, Snapchat s'est lancé depuis quelques mois dans la production de contenus. Après avoir récemment misé sur un service d'actualité, « Discover », la start-up créée en 2011 se lance désormais dans la web série avec, en guise de ballon d'essai, une production signée par les filles de Spielberg et Goldwyn, Sasha et Emily.

Intitulé « Literally Can’t Even », le concept se concentre autour des mésaventures des deux comédiennes à Los Angeles. Un scénario qui ravira les pré-ados, mais pourrait bien décevoir un majorité des utilisateurs de l'application.

Depuis son lancement samedi 31 janvier, la série ne brille pas par sa qualité. Jeu approximatif, intrigue inexistante... Sur les réseaus sociaux, les critiques ne manquent pas. Seul intérêt de la série : son caractère éphémère, Snapchat oblige. Fidèle au concept de leur support, les épisodes ont ainsi vocation à disparaître 24h après diffusion. « Le premier a été posté samedi dernier. Titré Sip and Surf Pool Party XXX, il a déjà été retiré de YouTube où des petits malins l'avaient hébergé », précisait mardi l'ADN.

Malgré un accueil mitié, l'idée semble avoir pourtant fait son chemin chez Snapchat. Au point que le service compte poursuivre sur sa lancée en programmant une autre série baptisée SnapperHero. Un concept qui, cette fois, s'intéressera aux stars du web, notamment sur YouTube et Vine.