« Escroc » : Google condamné en justice

« Escroc » : Google condamné en justice
« Escroc » : Google condamné en justice
Et c’est une grande première pour le moteur de recherche Google qui vient d’être condamné à publier sur sa page d’accueil une publication judiciaire pendant 7 jours ! Mais ce n’est pas tout puisque l’entreprise devra aussi verser 50.000 euros de dommages et intérêts et 12.000 euros de frais de justice. Une addition très salée en cette fin d’année.
A lire aussi
Une peine qui ne manque pas de sel pour cet animateur condamné pour propos sexistes
News essentielles
Une peine qui ne manque pas de sel pour cet animateur...

Toute cette histoire débute lorsque le gérant d’une société basée à Lyon décide de taper son nom dans Google afin de voir ce qu’il en ressort. Et surprise, puisque le moteur de recherche propose dans ses suggestions le terme « Escroc » accolé au nom de la société du plaignant !

Ni une, ni deux, ce dernier s’estime floué et décide d’entamer une procédure judiciaire à l’encontre du géant Google. Heureusement pour la victime, Google a bel et bien été condamné à retirer le terme « Escroc » de ses suggestions, mais aussi à publier 7 jours durant une publication judiciaire en page d’accueil française du moteur. On se croirait presque dans un journal people !

Pourtant, Google avait tenté de s’expliquer en soulignant le fait que ces suggestions étaient automatisées et qu’il n’était pas possible d’y faire grand-chose. Une excuse rapidement démontée par la défense qui a prouvé que Google intervenait aussi manuellement sur certains thèmes et que cela était donc tout à fait possible.

VOIR AUSSI

Carole Bartz, la PDG de Yahoo! démise de ses fonctions

Comment utiliser Google + ?

Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations

Gmail Man : Microsoft se moque de Google dans une vidéo