Ryan Gosling érigé en figure féministe dans un livre

Ryan Gosling érigé en figure féministe dans un livre
Ryan Gosling érigé en figure féministe dans un livre
Dans cette photo : Ryan Gosling
« Feminist Ryan Gosling », c'est le titre d'un livre sorti mi-août aux États-Unis qui associe avec humour des idées féministes à des photos hot de l'acteur. L'auteure, une étudiante américaine, s'est inspirée d'un blog qu'elle avait lancé pour s'aider à réviser les théories féministes. Un livre bien parti pour faire le buzz.
A lire aussi


Tout a commencé avec un Tumblr, « Feminist Ryan Gosling ». L’idée de Danielle Henderson, 34 ans et thésarde à l’université du Wisconsin en études du genre et idées féministes : publier régulièrement une photo sexy de l’acteur, associée à une théorie féministe, de Derrida à Foucault en passant par de Beauvoir. Elle prend comme modèle un autre Tumblr lancé en 2008, « Fuck Yeah ! Ryan Gosling », où chaque photo du beau gosse est surtitrée par une phrase pseudo-romantique qui commence par « Hey girl » - apostrophe que Danielle Henderson a gardée, trouvant amusant d’associer un terme péjoratif au féminisme.

Au début, le blog s’adresse surtout à ses cinq camarades d’études, en vue des examens. « Toutes mes amies le trouvaient mignon, alors j’ai pensé qu’il nous aiderait à étudier et à mémoriser les théories » explique l’auteure. Puis tout s’emballe : elle publie la première photo en octobre 2011, le site Jezebel en parle le lendemain, puis le Huffington Post cinq jours plus tard, et en novembre elle signe un contrat avec la maison d’édition Running Press. Le 14 août, le livre « Feminist Ryan Gosling : Feminist Theory (as Imagined) from Your Favorite Sensitive Movie Dude » sort en librairie.

« Le féminisme est trop sérieux de nos jours »

Ok, Ryan est beau gosse et constitue un agréable support pour transmettre des idées, mais pas seulement : « Penser que Ryan Gosling est un féministe n’est pas exagéré. Il a déjà montré un fort intérêt pour la justice sociale (il s’est attelé à sensibiliser la population sur les problèmes au Darfour) donc il semble s’intéresser à des causes (ou certaines causes). C’est que de la spéculation, bien sûr, mais il semble être un type bien » justifie Danielle Henderson. En tout cas, on retient bien mieux les théories quand on se rince l’œil en même temps.

En outre, avec sa touche d’humour, le livre démocratise les idées féministes et les extrait du monde universitaire. Son auteur déclare d’ailleurs dans le web-magazine new-yorkais Capital que « Le féminisme et le mouvement pour les droits des femmes, particulièrement aux États-Unis, est trop sérieux de nos jours… Il y a plusieurs manières d’aborder le féminisme et elles ne sont pas toutes négatives […]. ». Et par rapport au blog, « le livre est moins ésotérique, il est plus simple à comprendre de même qu’il est plus facile de s’amuser avec » ; on peut y admirer une centaine de photos, associées à de nouvelles théories féministes reprises notamment de la culture populaire, et donc plus accessibles. Le féminisme ne devrait pas tarder à s’attirer de nouvelles adeptes…

http://static1.terrafemina.com/tfcoimages/photos_articles/ryan1.jpg

http://static1.terrafemina.com/tfcoimages/photos_articles/ryan2.jpg


Voir le reste du Tumblr


Source : lesinrocks.com

VOIR AUSSI

Un manifeste féministe par des hommes qui n'ont pas peur des femmes
Dossier : le féminisme aujourd'hui
Helmut Newton au Grand Palais : un photographe pro-féministe ?