"Sexe, salafistes et printemps arabes", ce soir sur Canal +

"Sexe, salafistes et printemps arabes", ce soir sur Canal +
"Sexe, salafistes et printemps arabes", ce soir sur Canal +
Ce soir, dès 22h45, Canal+ proposera à ses téléspectateurs une plongée au cœur des relations hommes-femmes en Égypte et en Tunisie, avec le documentaire « Sexe, salafistes et printemps arabes ». Plus d'un an après les révolutions qui ont secoué ces pays, l'enquête montre que le respect des Droits des femmes n'est pas un combat gagné.
A lire aussi


Plus d'un an après les révolutions qui ont secoué l'Égypte et la Tunisie, tout reste à reconstruire dans ces deux pays. Ce lundi soir, Canal+ leur consacre d'ailleurs une soirée spéciale. La chaîne diffusera le documentaire « Sexe, salafistes et printemps arabes ». L'enquête, réalisée par Paul Moreira, s'intéresse surtout à la place des femmes, aux violences dont elles sont toujours victimes et aux relations complexes qu'entretiennent les deux sexes dans ces régimes désormais aux mains des islamistes.

Dans les colonnes du Nouvel Obs, le reporter explique avoir voulu enquêter sur « le sexe, les rapports hommes-femmes, le statut de la femme, sa place dans la société, le désir contenu, borné et limité. Sa transformation en violence. La domination. La soumission. » Selon le journaliste, « de nombreux jeunes révolutionnaires présents Place Tahrir pendant ces jours de janvier 2011 hurlaient : "nous voulons pouvoir nous marier" ». Et d'ajouter : « Ils voulaient le pain, la liberté et… le sexe ». Car, paradoxalement, alors que les relations sexuelles sont interdites avant le mariage en Égypte, la pornographie y  est diffusée en masse sur Internet, générant désirs, frustration et violences envers les femmes, parfois avec le soutien des autorités policières, comme le montre le documentaire qui sera diffusé à 22h45.

Découvrez la bande-annonce « Sexe, salafistes et printemps arabes »

VOIR AUSSI

Égypte : "Morsi, c'est fini"
Caroline Sinz, la journaliste violée en Égypte, victime du code du silence ?
Libye : une femme tente de raconter son viol par les soldats de Kadhafi
Les femmes marocaines veulent un "Printemps de la dignité"