Virginie Guilhaume répond aux critiques sur les Victoires de la musique

Virginie Guilhaume répond aux critiques sur les Victoires de la musique
Virginie Guilhaume répond aux critiques sur les Victoires de la musique
Dans cette photo : Virginie Guilhaume
Dans une interview à « Télé 2 semaines », Virginie Guilhaume est revenue sur l'incident des Victoires de la musique. Face au refus de Zaz de lire un message des intermittents du spectacle dont elle n'avait pas été informée, la présentatrice a en effet pris la décision de le faire, créant un grand moment de malaise sur le plateau.
A lire aussi


Après Zaz, c’est au tour de Virginie Guilhaume de revenir sur l’incident des Victoires de la musique. Vendredi dernier, la présentatrice de France 2 avait en effet demandé à la chanteuse de lire un message des intermittents du spectacle, qui a refusé. Cette dernière s’en était expliquée sur Facebook rappelant qu’elle soutenait « sans faille le régime de l’intermittence » : « Personne n’a cru bon de me prévenir que je devais prendre la parole et lire ce texte. Il me semblait étrange, prise au dépourvue, de lire bêtement une déclaration dont je ne connaissais nullement le contenu ».

« Je n’aurais sans doute pas repris l’appel à manifester »

Et, en effet, Virginie Guilhaume dans une interview à Télé 2 semaines, confirme qu’elle pensait que l’interprète avait été informée de cette demande : « Quand Zaz a refusé de lire le texte, j’ai pensé qu’elle blaguait au départ. Mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas le cas et qu’elle n’avait vraisemblablement pas été prévenue ». A l’origine, explique le magazine, c’est Julien Doré qui devait lire ce texte, mais les syndicats auraient finalement souhaité se reprocher de Zaz. Prise de court, la présentatrice de France 2 a donc pris « la décision de le lire à sa place » : « Le problème, c’est que je n’en avais pas eu connaissance auparavant, sinon je n’aurais sans doute pas repris l’appel à manifester », a-t-elle expliqué.

« Ça m’a complètement échappé »

Enfin, Virginie Guilhaume a répondu aux critiques concernant la prononciation du nom du dernier album de Kavinsky, « Outrun » : « Pendant la préparation de l’émission, j’avais pris l’habitude de déconner sur les titres en anglais en les lisant avec un accent français très prononcé. Du coup, « outeroune » est parti tout seul, quand j’étais sur scène. Ça m’a complètement échappé. ».