Pub sexiste : quand la Moselle assimile les femmes à des sacs poubelle

Pub sexiste : quand la Moselle assimile les femmes à des sacs poubelle
Pub sexiste : quand la Moselle assimile les femmes à des sacs poubelle
A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes, samedi 8 mars, une publicité sur le tri sélectif diffusée par le Conseil général de Moselle crée la polémique en raison des clichés sexistes qu’elle véhicule.
A lire aussi


En matière de publicité sexiste, on aura tout vu. Après la publicité de Numericable, qui avait hérissé les poils des féministes en début d’année, et pour cause, c’est au tour du Conseil général de Moselle de se prendre les pieds dans le tapis. En cause, une publicité pour promouvoir le tri sélectif. Sur un fond rose, on voit un sac poubelle noir contenant un buste de femme, posé à côté de déchets variés. « Adoptez le régime minceur pour vos déchets », peut-on lire dans une police qui rappelle volontairement celles des magazines féminins.

La pub du Conseil général de Moselle

>> Le top 10 des pubs les plus sexistes <<

Déjà des procédures contre trois publicités jugées sexistes

Ce rapprochement malheureux entre une femme et un déchet au service d’une métaphore comparant le tri sélectif à un régime minceur a fait bondir plusieurs Mosellans. Ni une ni deux, ceux-ci ont alerté le réseau des Chiennes de garde, à l’affût des insultes sexistes. La présidente des Chiennes de garde, Marie-Noëlle Bas, a assuré à Libération que son association allait déposer une plainte contre cette publicité auprès du Jury de déontologie publicitaire. Les Chiennes de garde ont déjà rendez-vous avec ce jury le 14 mars pour dénoncer trois autres publicités, dont celle de Numéricable diffusée en janvier.

Une version masculine avec un torse d'homme

De son côté, contacté par le site Internet Tout-Metz, le Conseil général de Moselle a tenté de se justifier en évoquant une interprétation erronée de la publicité. « L'image choisie pour cette campagne ne symbolise pas un buste de femme (ni un buste d'homme sur l'autre affiche) mais bien l'idée du 'Régime minceur' qu'il est indispensable de promouvoir pour diminuer nos déchets ». Et d’arguer que cette campagne de publicité existe également en version masculine, avec un torse d’homme à la place du torse de femme...