Une femme à la tête du Monde

Une femme à la tête du Monde
Une femme à la tête du Monde
Pour la première fois dans l’histoire du journal Le Monde, une femme est nommée directrice de la rédaction du quotidien. A 54 ans, Sylvie Kauffmann, grand reporter en Asie du Sud-Est prend la place d’Alain Frachon qui termine son mandat de deux ans.  
A lire aussi
Femme la plus désirable du monde 2011 : Blake Lively en tête du classement...
femmes
Femme la plus désirable du monde 2011 : Blake Lively en...

Engagée au Monde pour « son expertise de la politique et des sociétés de l'Europe de l'Est, elle couvre l'actualité de ces pays jusqu'en 1993 », précise le quotidien, avant de devenir correspondante à Washington, puis New York, jusqu'en 2001.

De retour à Paris, Sylvie Kauffmann devient successivement rédactrice en chef adjointe, responsable des grands reporters, puis directrice ajointe de la rédaction jusqu'en 2006, avant son départ pour l'Asie du Sud-Est où elle multiplie les grands reportages.

En 2009, Eric Fottorino, le président du directoire du Monde demande à Sylvie Kauffmann de réfléchir à « une meilleure articulation de la rédaction du quotidien et du site lemonde.fr et lui propose de diriger la rédaction » selon le journal.

Malgré des problèmes économiques qui touchent Le Monde comme tous les autres titres de presse quotidienne et les querelles internes, Sylvie Kauffmann a accepté ce poste à hautes responsabilités comme l'ont fait avant elle quelques rares patronnes de presse ou de télé : « Je connais les problèmes, mais refuser l'honneur de cette charge ne m'a jamais effleurée. Je ne viens pas pour gérer un naufrage mais pour changer les choses, en tandem avec Eric Fottorino. Avec ses 280 journalistes, ce journal a deux atouts forts, l'expertise et l'indépendance », confie la  nouvelle directrice au Nouvel Observateur.

Félicitations Madame !

Stéphanie Marin

Dans l'actu