"Sex in Class" : quand Channel 4 donne des cours d'éducation sexuelle aux ados

"Sex in Class" : quand Channel 4 donne des cours d'éducation sexuelle aux ados
"Sex in Class" : quand Channel 4 donne des cours d'éducation sexuelle aux ados
Coutumière des programmes ayant pour thème la sexualité, la chaîne britannique, Channel 4, s’apprête à lancer une nouvelle émission en ce sens. Baptisée « Sex in Class », elle a cette fois pour objectif de délivrer une véritable éducation sexuelle aux adolescents. Explications.
A lire aussi


Prodiguer aux adolescents une éducation sexuelle : tel est l’objectif de la chaîne britannique Channel 4 qui lancera, dans le courant de l’année 2015, un programme en ce sens. Baptisée « Sex in class », l’émission suivra Goedele Liekens, une ex-miss Belgique devenue sexologue, lors de ses visites dans les classes et au domicile d’élèves âgés de 15 à 16 ans. Ensemble, ils tenteront de définir le socle de connaissances nécessaires à l’obtention d’un examen sur la sexualité. Ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies depuis 2009, la future présentatrice du programme juge en effet « désespérément démodé », l’éducation sexuelle dispensée dans les établissements scolaires britanniques. Au Gardian, elle a indiqué que cette matière à part entière devait être enseignée de manière ludique et exhaustive et ce, le plus tôt possible.

Aussi, à l’instar du chef Jamie Oliver qui, à travers ses émissions télévisées, avait fait campagne pour améliorer les repas servis dans les cantines scolaires, Goedele Liekens entend utiliser Channel 4 pour promouvoir une véritable éducation sexuelle dès le plus jeune âge dans les écoles du pays. L’ex-reine de beauté, aujourd’hui âgée de 51 ans déplore que le Royaume-Uni soit encore « trop puritain » sur les sujets ayant rapport aux relations intimes des plus jeunes. « L'Angleterre affiche l’un des taux de grossesse précoce les plus élevés d’Europe », a-t-elle par ailleurs signalé. « Aujourd’hui, l’opinion publique commence enfin à réaliser qu’il est préférable d’enseigner aux jeunes comment gérer leurs sentiments, leurs relations et le sexe », s’est-elle félicitée, précisant que « Sex in Class » serait « un programme d’éducation sexuelle dans lequel les parents seront également impliqués ».

Vers un choc des cultures

Responsable des divertissements de Channel 4, Liam Humphreys n’a pour sa part aucun doute quant au succès de ce programme, bien conscient toutefois qu’il risque de choquer plus d’un téléspectateur. « Le regard que pose Goedele Liekens sur le monde et sur l’éducation sexuelle va provoquer un incroyable choc des cultures, même avec le professeur britannique le plus ouvert d’esprit », a-t-il prévenu dans les colonnes du Guardian. Et d’ajouter : « Certains sujets acceptables dans certains pays – qui enseigne depuis 10 ans l’art de la masturbation par exemple – vont évidemment dépasser les limites de ce que les téléspectateurs britanniques peuvent admettre. Mais ils prendront tout leur sens avec l’analyse de Goedele Liekens ».

Et si Liam Humphreys semble si sûr de lui, c’est parce que Channel 4 n’en est pas à son premier divertissement sur le thème de la sexualité. Parmi ses dernières trouvailles, on peut ainsi citer « The Joy of Teen Sex», « The Sex Education Show » et, plus récemment, « Sex Box ». Dans cette émission, les couples étaient invités à faire l’amour en direct, sur un plateau télévisé, avant de livrer leurs impressions, à chaud, à une équipe d'experts du sexe et des relations amoureuses.

Quoi qu’il en soir, l’annonce de la diffusion prochaine de « Sex in class » tombe à point nommé en Grande Bretagne. Après les conclusions inquiétantes d’une récente étude sur les grossesses précoces et les maladies sexuellement transmissibles, plusieurs membres du parti libéral-démocrate ont en effet proposé que des cours de sexualité soient dispensés aux enfants dès l’âge de 7 ans.