La Nouvelle Édition : Ophélie Meunier s'y sent plus à l'aise que dans le Petit Journal

La Nouvelle Édition : Ophélie Meunier s'y sent plus à l'aise que dans le Petit Journal
La Nouvelle Édition : Ophélie Meunier s'y sent plus à l'aise que dans le Petit Journal
Dans cette photo : Ali Baddou
Visage emblématique de la saison 2013-2014 du « Petit Journal », Ophélie Meunier poursuit désormais sa carrière dans « La Nouvelle Edition » de Canal +. Dans un entretien accordé à Télé 7 Jours, l'ancienne présentatrice de la « Minute Pop » revient sur ses débuts difficiles à l'écran.
A lire aussi
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement 'parent 1-parent 2'"
News essentielles
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement...


Pendant une saison, elle a été la sensation du « Petit Journal », présenté par Yann Barthès. Chaque soir de la semaine, en fin d'émission, la caméra suivait son parcours (et son postérieur) des coulisses au plateau pour présenter la « Minute Pop ». Novice à son arrivée dans « Le Petit Journal », Ophélie Meunier a depuis fait du chemin. Depuis fin août, elle officie désormais comme chroniqueuse aux côtés d'Ali Baddou, d'Anne-Élisabeth Lemoine et d'Émilie Besse dans « La Nouvelle Édition », toujours sur Canal +.

Exit la belle plante aux formes affriolantes : Ophélie Meunier veut aujourd'hui prouver aux téléspectateurs qu'elle est bien plus que ça. Dans un entretien à Télé 7 Jours, elle confie d'ailleurs qu'elle se sent bien plus à l'aise dans « La Nouvelle Édition ». « L'an dernier, les gens avaient l'impression de ne pas me connaître parce qu'au "Petit Journal", mon intervention était calée à la seconde près », explique-t-elle. Avant de poursuivre : « Là, je suis beaucoup plus spontanée, je peux réagir à ce que dit l'un de mes camarades si je le souhaite. »

Et si ses interventions dans « La Nouvelle Édition » font encore parfois l'objet de critiques sur les réseaux sociaux, Ophélie Meunier préfère maintenant les ignorer. Consciente d'apparaître aux yeux de certains comme une énième jolie fille arrivée à la télé grâce à son physique, elle tient à rétablir la vérité : « Je tiens tout de même à préciser que si je traitais de sujets très légers, je n'avais pas été embauchée juste parce que j'étais jolie. »