TPMP : Elodie Gossuin sous-entend qu'Enora Malagré est responsable de son départ

TPMP : Elodie Gossuin sous-entend qu'Enora Malagré est responsable de son départ
TPMP : Elodie Gossuin sous-entend qu'Enora Malagré est responsable de son départ
Elodie Gossuin refuse toujours de dire ouvertement qu'Enora Malagré l’a poussée hors du plateau de « Touche pas à mon poste » et préfère multiplier les messages sibyllins concernant son départ.
A lire aussi


Elodie Gossuin serait-elle (encore) en train d’insinuer qu'Enora Malagréqu'elle n'arrête pas de tacler – pourrait avoir joué de son influence auprès de Cyril Hanouna pour l’évincer de son poste de chroniqueuse dans « Touche pas à mon poste » ? Elle vient en tout cas de donner des explications assez énigmatiques sur son départ de l’émission au supplément télé du Parisien : « Je n'ai pas à dire du mal d'un tel ou d'une telle. Les gens savent ou peuvent très bien deviner seuls. […] Certains n'existent que par la méchanceté ou la critique », a-t-elle déclaré. Et l’ex-chroniqueuse d’ajouter : « En juillet, on a annulé des dates où je devais participer à l'émission, sans explication. Je n'ai rien à me reprocher, je n'ai commis aucune faute professionnelle ».

Au mois d’octobre, Elodie Gossuin avait déjà glissé à Télé Loisirs : « On a demandé, je pense, à ce que je ne sois pas présente dans cette émission », sans préciser qui était ce « on ».

Cyril Hanouna et Enora Malagré démentent

Pour rappel, en septembre dernier, l’équipe de « Touche pas à mon poste » faisait sa rentrée mais sans Elodie Gossuin, à qui on n’a « pas proposé » de continuer l’aventure. Aussitôt, tout le monde a soupçonné que la guerre des blondes avait valu son poste à l’ex-Miss France.

Cette hypothèse avait pourtant été démentie par Cyril Hanouna qui avait juré ne « pas choisir entre ses chroniqueurs ». Le présentateur voulait tout simplement remplacer Elodie Gossuin par « quelqu’un qui ait plus de caractère ».

Quant à Enora Malagré, elle disait l’été dernier n’avoir eu aucun rôle dans cette histoire : « Je n'ai pas ce poids-là. Je ne suis pas la patronne. Le patron, c'est Cyril Hanouna. […] Je ne suis qu'une simple et modeste chroniqueuse. Cyril est mon ami dans la vie mais au travail, c'est mon patron », expliquait-elle alors.