Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest ne voulait pas du programme

Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest ne voulait pas du programme
Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest ne voulait pas du programme
Déjà aux commandes depuis trois saisons de « Cauchemar en cuisine » sur M6, Philippe Etchebest présente désormais « Objectif Top Chef » sur la même chaîne. Invité ce week-end dans « Le Tube » de Daphné Bürki sur Canal +, le chef étoilé a expliqué que rien ne le prédestinait à présenter ces programmes.
A lire aussi


Alors que M6 a lancé cette semaine « Objectif Top Chef », sa nouvelle émission culinaire présentée par Philippe Etchebest, le chef doublement étoilé était ce week-end l’invité de Daphné Bürki dans « Le Tube » de Canal+. Il s’est confié sur son rapport à la télévision et a notamment raconté comme il en était venu à prendre les commandes de « Cauchemar en cuisine », le programme qui l’a révélé au grand public français.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Philippe Etchebest n’a pas été tendre avec M6. En effet, lorsque la chaîne le contacte, il refuse d’abord la proposition qui lui est faite. « J’ai dit non carrément. Je les ai envoyé bouler. C’est vrai que je n’ai pas été très courtois avec eux », avoue-t-il avant de s’expliquer. « Ils me le présentaient (le projet, ndlr.) sans me le présenter, ils tournaient autour du pot. Ils me disaient: "On cherche un chef, quelqu'un de charismatique comme vous". Alors ça, c'est le truc... Je leur ai dit : "Attendez, vous ne me connaissez pas, je ne vous connais pas, commencez pas à me beurrer la raie, ça sert à rien !" »

« J’ai posé des conditions qui sont les miennes sans pour autant être extravagantes »

Loin de se décourager, M6 retentera sa chance. « Ils m’ont appelé une deuxième fois, j’ai été aussi désagréable. Mon épouse me donnait de grands coups de pied sous le bureau pour me dire : "Arrête, c’est bon". Et elle m’a dit : "Vas-y, fais-le" ». Entre temps, celui qui a été élu Meilleur ouvrier de France en 2000 avait tout de même pris le temps de visionner le programme avec Gordon Ramsay. Une émission qu’il ne connaissait pas jusqu’alors. « J’avais juste la vision d’un type qui hurlait sur des gens, les insultait et les envoyait bouler », admet-il. Et d’ajouter : « Globalement, ce n’était pas ce qui me correspondait. Après, en regardant le programme dans son intégralité, sur le fond, c’est plutôt bien d’aider les gens. Ça me parle ».

Mais le chef cuisinier a pris soin de passer un « contrat moral » avec la chaîne avant de s’engager définitivement. « J’ai posé des conditions qui sont les miennes sans pour autant être extravagantes. Je ne joue pas un rôle, on raconte la vérité, on ne triche pas avec les images. Si ça ne de fait pas comme ça, ça se verra sur ma gueule et ça ne marchera pas ».