Léa Salamé : une "pétasse bimbo" selon Laurence Haïm (vidéo)

Léa Salamé : une "pétasse bimbo" selon Laurence Haïm (vidéo)
Léa Salamé : une "pétasse bimbo" selon Laurence Haïm (vidéo)
Laurence Haïm, journaliste et correspondante du groupe Canal+ à Washington était le 20 décembre invitée sur le plateau d’« On n’est pas couché ». Face à Laurent Ruquier, Aymeric Caron et Léa Salamé, elle avoué avoir tenu, il y a quelques années, des propos insultants à l’encontre de cette dernière, la qualifiant de « pétasse » et  de « bimbo ».
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...


La rencontre entre Léa Salamé et Laurence Haïm sur le plateau d’« On n’est pas couché » le 20 décembre dernier, aurait pu tourner à l’affrontement comme cela avait été le cas quelques jours plus tôt entre Aymeric Caron et Natacha Polony. En effet, la nouvelle chroniqueuse de Laurent Ruquier a raconté s’être attirée les foudres, il y a quelques années, de l’invitée du jour, alors qu'elle avait été fraîchement nommé présentatrice du JT de 20 heures d'iTélé.

« Les gens flippaient littéralement de Laurence Haïm »

« Je débarque à iTélé en 2011 et on me dit : "Tu prends Laurence Haïm?!" Comme à chaque fois, il faut improviser. Je pose une ou deux questions à Laurence Haïm qui ne lui plaisent pas. Et là, elle m'insulte?! Sauf que moi, je n'entends pas?! C'est l’ingénieur du son qui vient me dire : "Dis donc, elle t'as cassée?!" », raconte la chroniqueuse de France 2. Et de poursuivre : « Laurence pense qu'à Paris, quand on est présentatrice de JT, on est forcément des lectrices de prompteurs, qu'on est un peu débile. Du coup, je lui ai envoyé un mail. Ce qu'on ne faisait pas parce que les gens flippaient littéralement de Laurence Haïm ».

Écoutant cette anecdote l’air gênée, Laurence Haïm, correspondante du groupe Canal+ à Washington, décide de raconter sa version des faits. « Je suis en direct, à New York, sur une histoire qui me tenait vraiment à cœur. Et j'avais vraiment envie de raconter cette histoire, de la faire vivre. Léa me pose des questions. Je suis très énervée parce que moi, j'avais vraiment envie de faire vivre au mieux le truc. Et à la fin du duplex, le micro reste ouvert et je dis : "Mais c'est quoi cette pétasse???! Cette bimbo??! J'en ai ras le bol !"», raconte-t-elle. Mais aucune animosité n’a subsisté de cette histoire et les deux femmes sont aujourd’hui en très bons termes. D’ailleurs, Laurence Haïm ne tarit pas d’éloges sur Léa Salamé, louant son travail et sa rigueur.