CAC 40 : 15% de femmes dans les instances dirigeantes en 2011

CAC 40 : 15% de femmes dans les instances dirigeantes en 2011
CAC 40 : 15% de femmes dans les instances dirigeantes en 2011
Selon le baromètre annuel sur la mixité publié mardi par CAPITALCOM, la part des femmes dans les comités exécutifs et les conseils d'administration des entreprises du CAC 40 a bondi de 150% entre 2007 (6,1%) et 2011 (15,1%). C'est le secteur des télécommunications qui présente le plus fort taux de femmes dans les instances dirigeantes.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...


Alors que la Commission européenne se penche depuis lundi sur l’instauration de quotas de femmes dans les conseils d’administration des entreprises, le baromètre annuel sur la mixité réalisé par CAPITALCOM révèle que la part des femmes dans les comités exécutifs et les conseils d’administration a bondi de 150% en 5 ans. Alors qu’en 2007, les femmes ne représentaient que 6,1% des effectifs des instances dirigeantes, leur part s’élève à 15,1% en 2011. Arrivent en tête de ce classement des entreprises comptant le plus de femmes dans le premier cercle dirigeant, Publicis (33,3%), la Société générale (27,6%) et Accor (23,6%). Renault compte trois femmes sur dix membres dans son comité exécutif contre aucune en 2007. Selon ce baromètre, c’est la loi Copé-Zimmermann relative au taux de mixité dans les conseils, votée en janvier 2011 qui a « fortement contribué à l’évolution de cette tendance entre 2010 et 1011, les entreprises l’ayant anticipée ». D’un point de vue qualitatif, le profil des femmes membres des comités exécutifs a profondément évolué. « Alors qu’en 2007 ces femmes occupaient principalement des postes en ressources humaines et communication (26%), elles dirigent aujourd’hui des activités opérationnelles », note cette étude.

C’est le secteur des télécommunications qui présente le plus fort taux (15%) de femmes dans les comités exécutifs, de même que dans les conseils d’administration (33%). Entre 2007 et 2011, seul le domaine de la santé a vu son taux de mixité dans les comités exécutifs reculer (-1,06 points). Il faut noter, toutefois, que c’est dans la santé que l’on trouve le plus fort taux de femmes cadres (plus de 45%). Tous les secteurs d’activité ont connu une hausse de la part des femmes dans les conseils d’administration en cinq ans.

Par ailleurs, 16 entreprises du CAC 40 se sont fixé des objectifs chiffrés sur la mixité en 2011 : Air Liquide, Alcatel-Lucent, AXA, BNP Paribas, Capgemini, EADS, EDF, GDF SUEZ, France Télécom Orange, Lafarge, PSA, Safran, Société Générale, Renault, Total et Vinci. Les objectifs portent principalement sur la part de femmes cadres, et la part de femmes dirigeantes. Seul bémol : encore très peu d’entreprises associent la mixité à un levier de performance. CAPITALCOM a identifié 5 groupes qui vont dans ce sens : France Télécom Orange, GDF SUEZ, Safran, Sanofi et Total.

Télécharger le baromètre (pdf)

Élodie Vergelati

(Source : capitalcom.fr)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Salaire des femmes cadres dirigeantes : 22% de moins que les hommes en Europe
Catherine Tasca : « des quotas nécessaires pour établir la parité »
Quotas de femmes : l'Assemblée nationale se penche sur la fonction publique
Parité : les sénateurs PS proposent une loi sur l'égalité salariale
Les Elles de l'auto : pour la mixité dans l'automobile
Législatives 2012 : où sont les femmes ?
Royaume-Uni : oui aux femmes dans les CA, non aux quotas