Homosexuels et travail : Les entreprises françaises ne sont pas gay-friendly

Homosexuels et travail : Les entreprises françaises ne sont pas gay-friendly
Homosexuels et travail : Les entreprises françaises ne sont pas gay-friendly
Un homosexuel sur cinq ressent un climat hostile au travail, d'après les chiffres de l'association l'Autre Cercle, fédération d'associations d'homosexuels. 26% des personnes interrogées ont également été témoins ou victimes d'actes homophobes. Des chiffres qui incitent peu les homosexuels à communiquer leur orientation sexuelle en entreprise.
A lire aussi

Un climat hostile en entreprise est ressenti par un homosexuel sur cinq (20%), contre 25% en 2006, selon une étude de l'association l'Autre Cercle réalisée sur 930 personnes, un chiffre qui constitue un léger progrès.
Pourtant, 26% des personnes interrogées déclarent avoir été témoins ou victimes d'actes homophobes (mise à l'écart, moquerie, harcèlement...). Dans 85% des cas, ces derniers sont restés impunis.
Par conséquent, les salariés homosexuels sont discrets sur leur vie privée, pour 67% d'entre eux. Ils craignent, entre autres, que leur homosexualité freine leur carrière. A tel point que parfois ils ne détrompent pas les personnes qui les croient hétérosexuels.
Un signe encourageant, cependant, réside dans la création d'associations d'homosexuels au travail ces dernières années, à la RATP, la SNCF, au sein de la police ou encore du ministère de l'Economie.

Sophie Ughetto

VOIR AUSSI

Mariage homosexuel : l'interdiction est conforme à la constitution
Le tabou de l'homosexualité dans l'armée a été levé aux USA

GrindR : l’appli qui rapproche les gays