Métaréseau : les réseaux féminins pensent l'entreprise d'après crise

Métaréseau : les réseaux féminins pensent l'entreprise d'après crise
Métaréseau : les réseaux féminins pensent l'entreprise d'après crise
Alors que de plus en plus de réseaux féminins voient le jour dans les grandes entreprises, neuf d'entre eux ont décidé de se réunir sous la forme d'un « Métaréseau » pour réfléchir ensemble aux problématiques de demain. Ce mardi 30 avril, sous le parrainage du ministre du Travail Michel Sapin, un premier chantier de réflexion est inauguré autour du « New Business Deal ». Ou comment imaginer l'entreprise d'après-crise.
A lire aussi
Francis Dupuis-Déri, le chercheur qui démonte la "crise de la masculinité"
News essentielles
Francis Dupuis-Déri, le chercheur qui démonte la "crise...


Ils sont neuf réseaux féminins à s’être réunis : PF au Féminin (BNP), Women Engaged for PSA, Observatoire des femmes et de l'assurance (Generali), C'avec Elles (Casino), Women's Energy (Schneider), Alter égales (CDC), SNCF Au Féminin, Innov'Elles (Orange), Women at Accor Generation. Sous l’impulsion de Véronique Morali, présidente de Terrafemina et de TF Co, agence de conseil en RH et communication des entreprises, le « Métaréseau », comme il a choisi de se nommer, sera officiellement lancé ce mardi au ministère du Travail sous le parrainage de Michel Sapin. « L’idée du Métaréseau, explique Véronique Morali, est d’abord née du constat que, bien qu’à des niveaux de maturité différents, les réseaux sont globalement confrontés aux mêmes enjeux : asseoir leur expertise business, renforcer leurs contributions auprès de leurs directions générales, se déployer régionalement et même internationalement. Se rencontrer pouvait donc les intéresser. »

Penser l’entreprise d’après-crise

Et en effet, confirme Catherine Olivier, directrice juridique et conformité de BNP Paribas Personal Finance, membre du Comex et présidente du réseau PF au féminin : « Le principe même de pouvoir échanger entre réseaux de femmes est intéressant. Nous avons des domaines d’activités très variés et pourtant, nos préoccupations sont les mêmes. Savoir qu’une expérience a fonctionné dans une autre entreprise est extrêmement rassurant tout comme tirer les enseignements d’un échec est bénéfique ! » Ainsi, les neuf entreprises du Métaréseau se sont données pour objectif de réfléchir à des propositions concrètes pour la mise en œuvre d’un « New business deal », une vision nouvelle de l’entreprise d’après-crise. « Nous avons toutes choisi ce sujet, parce que nous ne pouvons méconnaître la crise, ni ses conséquences insiste Catherine Olivier. Elle a changé la façon de nous comporter dans l’entreprise : elle génère des incertitudes, des angoisses, des craintes. Nous devons repenser notre façon de travailler. »

Au programme, cinq pistes de réflexion seront évoquées : réactiver l’esprit entrepreneurial dans l’entreprise, repenser les hiérarchies dans l’entreprise, revaloriser le management intermédiaire et de proximité, identifier et valoriser tous les talents de l’entreprise et faire vivre les Nouvelles Solidarités d’Entreprise. Pour Véronique Morali, la thématique du New Business Deal s’inscrit dans une « démarche prospective » : « Elle consiste à rompre avec la crise ambiante et se projeter pour anticiper l’entreprise de demain, ses moteurs et ses piliers. Car c’est aussi là que réside une partie des réponses à la crise que nous traversons. Comment être en rupture ? Comment être impertinent tout en restant réaliste ? » Au total, trois cycles de conférence se tiendront dans l’année donnant lieu à la rédaction d’un livre blanc et d’une charte dont tous les réseaux seront signataires. « Mettre en avant l’expertise des femmes dans une orientation pragmatique et business, insiste la présidente de TF Co, est notre volonté mais aussi notre originalité, à l’heure où les réseaux de réseaux existants traitent davantage du développement personnel et professionnel des femmes. »



VOIR AUSSI

Parité : l'explosion des réseaux féminins professionnels
Réseaux féminins : interview de Véronique Morali
Réseaux, mode d'emploi
Femmes en politique : la conquête par les réseaux