Pause déjeuner : pourquoi les Français ne déjeunent plus chez eux

Pause déjeuner : pourquoi les Français ne déjeunent plus chez eux
Pause déjeuner : pourquoi les Français ne déjeunent plus chez eux
Le midi, les Français sont de plus en plus nombreux à préférer déjeuner au bureau plutôt que de rentrer chez eux, selon une étude de l'Insee, publiée jeudi 11 juillet. La longueur du trajet travail-domicile, et le gain de temps dans leur tâches quotidiennes, sont les principales raisons qui les poussent à rester manger sur place.
A lire aussi
Le nesting : pourquoi rester chez soi est devenu plus cool que sortir
News essentielles
Le nesting : pourquoi rester chez soi est devenu plus...

Le temps où les Français rentraient chez eux à l’heure du déjeuner est désormais révolu. Aujourd’hui, les actifs préfèrent rester sur leur lieu de travail pour manger, selon une étude de l’Insee publiée jeudi 11 juillet : ils achètent un sandwich à la boulangerie du coin, déjeunent à la cantine d'entreprise, ou ramènent un plat préparé la veille ou le matin. Ainsi, l'étude révèle qu'en 2008, 5% des Français rentraient déjeuner chez eux, contre 12% en 1974.

Pourquoi ? Tout d’abord à cause de la distance domicile-travail qui a augmenté en trente ans. En effet, beaucoup de familles ont choisi de quitter les centres-villes pour s'installer à la campagne, tout en continuant de travailler en milieu urbain. D'après l'étude, 31 kilomètres séparaient en moyenne en 2008 le domicile de l'entreprise, contre 18 kilomètres en 1974. Résultat, les « rurbains » n'ont plus le temps de faire le trajet aller-retour.

Le facteur « gain de temps » est lui aussi invoqué. Plutôt que de se fatiguer et de perdre du temps à faire le déplacement jusque chez eux, Les Français préfèrent manger sur le pouce, et ainsi en profiter pour avancer dans leur travail, le finir plus vite et partir plus tôt.

Enfin, dernière explication : la féminisation de l'emploi au cours de ces trente dernières années. Désormais, les femmes sont pleinement actives et n’ont plus le temps de s’occuper de la préparation du repas de midi, comme elles le faisaient auparavant. Si en 1975, seule une femme sur deux travaillait, en 2011, les deux-tiers d'entre elles exercent une activité professionnelle.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Emploi : 7 astuces pour optimiser sa pause déjeuner
Pause déjeuner : comment manger équilibré et gourmand ?
La pause déjeuner : expédiée ? savourée ? optimisée ?
Pique-nique : notre sélection de paniers et d'accessoires pour déjeuner sur l'herbe