L'hypocrite sacré collègue le plus énervant

L'hypocrite sacré collègue le plus énervant
L'hypocrite sacré collègue le plus énervant
Alors que se tenait hier la « Fête des voisins au travail », un sondage OpinionWay a cherché à savoir quels étaient nos collègues les plus énervants. Et le résultat est sans appel : pour plus d'un Français sur deux, celui qui est le plus redouté est bien l'hypocrite.
A lire aussi
8 signes qui prouvent que vos collègues vous détestent
News essentielles
8 signes qui prouvent que vos collègues vous détestent


Il approuve mais n’en pense pas moins, paraît enjoué alors qu’il déteste ce projet, vous jure que cette tenue est parfaite mais ne fera que la critiquer. L’hypocrite a été sacré collègue le plus énervant par 53% des Français dans un sondage OpinionWay réalisé jeudi à l’occasion de la « Fête des voisins au travail ». Bien loin derrière lui, on trouve en seconde position (35%) le « lèche-bottes » ou le « fayot » (dont on vous a déjà livré tous les secrets) . Enfin, le colporteur de rumeurs, élément indispensable de toute machine à café d’entreprise qui se respecte, occupe la troisième marche du podium.

L’art de la manipulation valorisée en entreprise ?

Pour Hamid Aguini, directeur du cabinet Relation & Performance, interrogé dans le Figaro, ces résultats résument parfaitement le paradoxe du monde du travail « qui valorise ce qu'il y a de commun dans les trois profils les plus énervants : l'art de la manipulation au détriment de l'authenticité ». Des caractéristiques ancrées en nous dès le plus jeune âge, rappelle le spécialiste : « Même si les salariés ont plus d'expérience, de maturité ou de responsabilité, les profils les plus agaçants demeurent les mêmes au travail qu'à l'école ! Chacun a ce comportement depuis son plus jeune âge, et l'a capitalisé. »

Au rang des énervants, on trouve aussi les collègues à l’hygiène douteuse (26%), ceux qui s'approprient les idées des autres (24%), ceux qui passent leur vie en pause cigarette (18%), ou encore ceux qui sont impolis (17%), jaloux (16%) ou bavards (4%). Mais si le tableau semble bien noir, la vie de l’open space est plutôt heureuse pour les salariés. 78% disent aimer leur travail et 73% leur entreprise. Pourquoi ? Parce que leur travail est intéressant (49%), que leurs relations avec leurs collaborateurs sont bonnes (39%) ou que l’ambiance générale est agréable (31%). Les avantages et le salaire, eux, n’arrivent qu’ensuite, cités par seulement 23% des salariés.

VOIR AUSSI

Intégration dans l'entreprise : comment bien accueillir un nouveau salarié ?
Comment gérer ses émotions au travail ?
Astrologie : votre signe est-il compatible avec celui de vos collègues de travail ?
Apprendre à dire non au bureau