Un tiers des Français estime que le travail nuit à leur vie de couple

Un tiers des Français estime que le travail nuit à leur vie de couple
Un tiers des Français estime que le travail nuit à leur vie de couple
Le travail serait-il devenu l’une des principales sources de conflit dans les couples ? Selon un sondage réalisé par l’institut OpinionWay pour le site de recrutement Monster, près d’un tiers des salariés français estime que leur vie professionnelle a des conséquences néfastes sur leur vie amoureuse.
A lire aussi
Travail de nuit et travail en équipes perturbent la fertilité féminine
emploi
Travail de nuit et travail en équipes perturbent la...


Du stress, des horaires à rallonge, du boulot à ramener à la maison le week-end… Pas toujours simple de parvenir à un équilibre entre son travail et sa vie de couple. Pour un tiers des salariés français, c'est même quasiment impossible. C'est ce que révèle une étude réalisée par l'institut de sondage OpinionWay auprès de 1063 personnes pour le site de recrutement Monster. Près d'un tiers des salariés interrogés (29%) estime en effet que leur travail a déjà nui à leur vie de couple. Pire : 22% d'entre eux avouent que le boulot « peut être un sujet de dispute assez fréquent » et 7% qu'il les a déjà conduits à se séparer de leur conjoint.

Ce n'est pourtant pas faute d'essayer de séparer leur vie pro de leur vie privée. Ainsi 56% des sondés estiment parvenir à garder leur vie amoureuse loin de leurs préoccupations professionnelles. 15% des personnes interrogées ont même déclaré être prêtes à changer de travail pour sauver leur vie de couple.

Le « blurring », le mal des couples du XXIe siècle

L'étude réalisée par Monster montre aussi que ce sont les cadres qui parviennent le moins bien à dissocier leur vie professionnelle de leur vie privée : 34% d'entre eux n'y parviennent pas, contre 28% des non-cadres. Le sondage pointe aussi du doigt les disparités en fonction de l'âge : 65% des 18-29 ans estiment que leur travail n'a pas d'impact négatif sur leur vie amoureuse, contre 73% des 50 ans et plus.

Comment expliquer l'influence négative du travail sur la vie de couple ? Pour Marc Suchet, Directeur marketing de Monster France, Espagne et Benelux, c'est « l'hyperconnexion » qui est à l'origine du malaise grandissant des salariés français. À l'heure où les smartphones, laptop et autres tablettes font partie du quotidien, impossible pour de parvenir à totalement décrocher du boulot une fois rentré chez soi. Checker ses mails devant le film du soir, travailler le dimanche depuis son canapé ou embarquer des dossiers urgents dans sa valise pour les vacances : une réalité que connaissent aujourd'hui nombre de Français, pour qui il est de plus en plus difficile de maintenir une frontière nette entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Le nom du phénomène ? Le blurring, de « blur », « flou » en anglais.

« Les salariés répondent de plus en plus à leurs mails ou à des appels téléphoniques en dehors de leurs heures de travail. Ils peuvent ainsi se retrouver submergés et ne plus s'accorder de temps pour eux ou leur partenaire. À cela s'ajoute la pression quotidienne qui peut également avoir un impact direct sur la vie personnelle, explique Marc Suchet au Huffington Post. Dans de telles situations, préserver sa vie sentimentale et réussir à la concilier avec une carrière professionnelle épanouissante peut relever du défi. »