Méditation au travail : "10 mn pour se reconnecter et relâcher la pression"

Méditation au travail : "10 mn pour se reconnecter et relâcher la pression"
Méditation au travail : "10 mn pour se reconnecter et relâcher la pression"
Se retrouver, travailler sa conscience, se reconnecter avec son corps : on dit oui, mais on ne sait pas forcément comment s'y prendre. Dans son ouvrage « Pratique de la méditation », Fabrice Midal nous donne les clefs pour se lancer. Interview.
A lire aussi
Harcèlement sexuel au travail : quelles preuves faut-il apporter ?
News essentielles
Harcèlement sexuel au travail : quelles preuves faut-il...

Terrafemina : Après avoir déjà rédigé une vingtaine d'ouvrages sur la méditation, qu'est-ce qui vous a poussé à publier ce nouveau guide pratique ?

Fabrice Midal : Je pratique la méditation depuis 25 ans et j'ai pu remarquer que les questions que l'on me pose à ce sujet évoluent. Il y a six ans, on me demandait surtout pourquoi pratiquer. Aujourd'hui, la question que l'on me pose le plus est devenue : comment pratiquer ? D'où l'idée de fournir un guide pratique, fondé sur mon expérience réelle de méditation, avec un CD qui me permet de guider les débutants pas à pas en leur donnant mes instructions. Mon objectif était de faire ressortir les côtés simples et pédagogiques avec tout un tas de réponses aux questions que les néophytes peuvent se poser.

Tf : Quels sont les principaux bienfaits de la méditation ? Que recherchent les gens qui assistent aux cours que vous organisez ?

F. M. : Ce que les gens cherchent en pratiquant la méditation peut être assez divers. Mais généralement, ils veulent apprendre à vivre un peu plus au présent, et être moins prisonniers de leurs émotions, de la pression sociale, de la violence ordinaire. Mais attention, la médiation n'est pas un outil, on ne la pratique pas uniquement pour avoir un effet mais plutôt pour apprendre à être. Évidemment, si vous méditez vous serez moins stressé, mais ce n'est pas une thérapie et pas un outil pour lutter contre le stress. L'idée est de se retrouver, de travailler avec sa propre conscience. Méditer c'est être un peu plus humain, être un peu plus disponible à ce qui est. Pratiquer la méditation nous apprend à avoir plus de présence d'esprit. Ça vous rend vivant. Alors que je pratique depuis de nombreuses années, j'ai l'impression d'avoir ajouté une nouvelle dimension à mon existence : je suis passé de la 2D à la 3D en quelque sorte.

Tf : Quelles sont les clefs pour aborder la méditation ?

F. M. : Tout d'abord, tout le monde peut pratiquer, la méditation ne demande aucune compétences ni acquis particuliers : il suffit de respirer. L'autre clef est de découvrir la source de l'attention, que l'on appelle également la pleine conscience. Au lieu de vouloir changer quelque chose qui ne nous plaît pas, on y fait attention. Enfin, si je devais retenir une troisième clef, ce serait le fait d'apprendre à rentrer en contact avec son corps. Corps et esprit ne sont pas séparés et la méditation est un exercice corporel qui nous apprend à « être présent à ».

Tf : En pratique, quelles sont les questions qui se posent et auxquelles vous répondez dans votre guide ?

F. M. : Parmi les questions les plus récurrentes, il y a « où pratiquer ? ». La réponse est n'importe où, à partir du moment où c'est un endroit calme et serein. Quant à savoir s'il y a un moment idéal pour méditer, cela dépend de chacun, même s'il est préférable d'éviter les moments où l'on est fatigué, afin de rester en alerte. Mais comme je le précise dans mon livre, personnellement je préfère le matin. Beaucoup s'interrogent également sur la posture à adopter : assis, sur un coussin, sur une chaise, tout est possible… Concernant la durée de la méditation, je conseille de la pratiquer toute sa vie ! A raison de 45 minutes par jour, c'est l'idéal, mais 20 minutes suffisent déjà à en voir l'apport.

Tf : Conseillez-vous de pratiquer la méditation pour se reconnecter dans le cadre du travail ?

F. M. : Oui, c'est fondamental, et j'espère que cela va vraiment se développer, ce qui est déjà le cas dans de nombreuses entreprises aux États-Unis. S'éclipser 10 minutes dans la journée, dans son bureau ou une petite salle au calme est totalement bénéfique et permet de se reconnecter et de relâcher la pression. La méditation est en train de jouer un rôle de plus en plus majeur en Occident : c'est une réponse profonde à une crise décisive, d'autant plus dans l'environnement professionnel.


« Pratique de la méditation, un regard plus clair sur votre vie et sur le monde », livre + CD, Fabrice Midal, éd. Le livre de poche.

Crédit photo : Photodisc

VOIR AUSSI

La méditation au quotidien
Séniors : lutter contre la solitude grâce à la méditation en pleine conscience
Méditer pour chasser ses angoisses nocturnes