Anima Athletica : une boutique 100% sport et féminine à Paris

Anima Athletica : une boutique 100% sport et féminine à Paris
Anima Athletica : une boutique 100% sport et féminine à Paris
Faire rimer sport et bien-être : c'est le concept d'Anima Athletica, la première boutique de vêtements et accessoires de sport entièrement dédiée aux femmes avec un positionnement premium. Avec un premier point de vente parisien et une boutique en ligne, le concept imaginé par la jeune entrepreneuse de 27 ans Alexia Romanet fait des émules. Retour sur une création d'entreprise qui ne manque pas de souffle.
A lire aussi
Femmes solidaires lance une pétition pour plus de sport féminin à la télévision
femmes
Femmes solidaires lance une pétition pour plus de sport...


Elle envisage la création d’entreprise comme un marathon : même ligne droite, même passion nécessaire, mêmes montées d’adrénaline. Alexia Romanet est une passionnée de sport et à 27 ans, elle est à la tête de son entreprise, Anima Athletica, « le premier concept de boutique de vêtements et accessoires sportifs entièrement dédié aux femmes avec un positionnement premium ». « J’ai toujours eu envie de monter ma propre boîte, il me restait à trouver dans quel domaine », raconte-t-elle. En sortant d’HEC, Alexia se laisse donc le temps de trouver sa voie et, en attendant, rejoint un fond d’investissement à Londres. Elle y côtoie de nombreuses entreprises de retail, chaînes de boulangerie, pâtisserie, prêt-à-porter…  Et le déclic ne se fait pas attendre : « j’ai compris que je voulais lier le retail au sport », se souvient-elle. À Londres, elle a en effet découvert de nombreuses marques de vêtements de sport qui ne sont pas distribuées en France : la connexion se fait. « Je tenais mon concept : une boutique de vêtements de sport pour femmes, qui joue des codes du prêt-à-porter chic, avec un vrai service conseil pour les clientes ». Et une étude de marché plus tard, son intuition est confirmée : elle se lance dans l’aventure. « J’ai démissionné et je suis rentrée en France pour me consacrer à plein temps à la création de ma société ». Nous sommes alors en septembre 2011.  

Une boutique à Paris et un e-shop

« Les premiers mois sont si excitants, il y a tout à faire, tout à penser ! », raconte-t-elle. Pour avancer, elle se fixe un calendrier, « avec des étapes clefs pour ne pas partir dans tous les sens ». Et l’enthousiaste Alexia souhaite faire d’une pierre deux coups, en lançant en parallèle une boutique physique et un e-shop, pour offrir une belle vitrine à sa marque. Elle investit toutes ses économies, fait une levée de fonds en love money auprès de ses proches et emprunte à sa banque : avec une enveloppe approchant les 250 000 euros, elle mène de front les deux projets. Sa première boutique ouvre en juin 2012, dans le XVIe arrondissement de Paris, à quelques pas du bois de Boulogne. Le site est lancé dans la foulée, à la fin de l’été. Depuis, les perspectives de développement sont au beau fixe : « Nous sommes désormais trois salariés et je vise un chiffre d’affaires de 500 000 euros d’ici la fin 2013 », confie Alexia. Et elle ne compte pas s’arrêter là : une à deux autres nouvelles boutiques devraient ouvrir leurs portes avant la fin de l’année.

Ses trois conseils :
Trouver un mentor qui nous accompagne
Savoir se remettre en question
Penser à se donner de la marge financièrement

Ses dates clefs :
16 décembre 1985 : naissance à Saint-Claude (Jura)
2009 : diplômée d'HEC
16 juin 2012 : ouverture de la première boutique Anima Athletica
1er septembre 2012 : lancement du site Internet
Fin septembre 2012 : remporte le grand prix d’encouragement des jeunes créateurs de commerce.


Retrouvez nos portraits de créateurs d'entreprise chaque lundi dans Le Parisien Economie