Nathalie Simon, une attitude, un tempérament

Nathalie Simon, une attitude, un tempérament
Nathalie Simon, une attitude, un tempérament
Dans cette photo : Nathalie Simon
Pour démarrer le printemps sur un bon pied et avec vitalité, le Club Marseille Terrafemina a accueilli Nathalie Simon dans le décor du restaurant le Malthazar, le 10 avril dernier. Retour sur une soirée de partage et de franche rigolade, en compagnie de cette ancienne championne de planche à voile devenue animatrice TV.
A lire aussi


Bon nombre de milieux, d’expériences nous façonnent, nous changent et nous grandissent. Pour sa part, Nathalie Simon a été à bonne école, celle des grands sportifs, qui est aussi celle de la vie et des voyages, celle qui vous forge un caractère. Au fil de ses mots, on comprend ce qu’elle veut nous transmettre : l’histoire d‘une attitude, d’un tempérament, d’un art de vivre.

Chacune des grandes étapes vécues a donné lieu à un changement de « tempérament », endurci certes, assoupli aussi parfois.


De son début de carrière sportive où elle se décrit comme quelqu’un de zen, sans vraiment d’esprit de compétition ou du moins de concurrence, elle finit par se transformer, s’imposer, grandir et prendre du caractère (et quel caractère) aux côtés de « fighteuses » comme elle dit, avec qui elle partageait les vagues.

L’affirmation de ce caractère se révèle soudaine et surprenante le jour où, alors en partance pour un énième championnat quelque part sur le globe, la compagnie aérienne L… égare tout son matériel… Révélation d’une nouvelle Nathalie !

Travailler sans relâche, être dans les trois premières, seule sur sa planche, s’imposer, ces années de haut niveau lui ont façonné un état d’esprit dont elle garde aujourd’hui le meilleur.

Après cette brillante carrière de championne de planche à voile, c’est la télévision qui l’appelle…
D’un « t’es mignonne, t’es blonde et tu sais parler… » lancé à l’époque par Jean-Pierre Foucault, la voici alors propulsée en 1991 chez TF1, sur le plateau de « Minuit Sport ». C’est le début d’un nouvel épisode de sa vie qui dure encore aujourd’hui avec « Midi en France » et « Intervilles ».

Là encore, son tempérament évolue et notamment grâce à une assistante qui rôdait sur le plateau et lui dit un jour « tu es trop sévère à la caméra tu ne souris pas ! Dès que le bouton rouge s’allume tu souris ! Même si tu es concentrée ». Depuis la sportive a compris que « sourire n’enlève rien à la crédibilité ». Un conseil que chacune a bien enregistré !

Aujourd’hui, elle trouve son équilibre dans le sport, auprès des siens, et a sa propre philosophie : « Transformer les galères et me dire que si j’ai pris une décision, il faut que ce soit la bonne, faire en sorte que les décisions prises soient les meilleures ».

Vous l’aurez compris, cette amoureuse de la vie a son idée du bonheur et même sa devise « Le plus beau c’est ce qui va arriver ».

Elsa Ozzola

> Inscription : clubmarseille@terrafemina.com

> Suivez nous sur facebook / Club Marseille Terrafemina