Les phrases choc qui nous mettent un coup de boost

Les phrases choc qui nous mettent un coup de boost
Les phrases choc qui nous mettent un coup de boost
Dans cette photo : Romain Duris
« Alors qu'est-ce que t'attends, bouge-toi ! »… Laquelle d'entre nous ne s’est pas entendu asséner une de ces phrases fort désagréables qui donnent l'atroce sensation d’être une moins que rien fainéante et inutile ? Et pourtant, la plupart du temps, passés les premiers moments de haine viscérale envers l’auteur de ladite phrase, force est de constater qu’on finit par se bouger… les fesses. Même si on n'a pas envie de l’avouer. Passons donc en revue ces armes à double tranchant !
A lire aussi

« Il faut se donner les moyens de ses ambitions »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce qu’on aimerait bien arriver là où nos ambitions veulent nous mener mais sans faire d’efforts. Et qu’on se dit que, sait-on jamais, ça peut nous tomber dessus comme ça, paf, un coup de bol ! Comme Romain Duris qui a été recruté devant son école après la récré et qui, aujourd’hui, a un césar qui trône dans son salon.

Pourquoi ça nous booste ?

Parce que, quand on lit les bios des « gens qui ont réussi », on se rend bien compte que le « tout cuit » ça n’arrive pratiquement jamais. Et que, pour accomplir son destin, il faut souvent faire des sacrifices, des concessions, des efforts… Bref, plein de choses pas folichonnes de prime abord.

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?
On arrête de se limer les ongles de pieds le mercredi soir devant Braquo et on s’inscrit à un cours de Chinois parce que bientôt, ça sera la langue des affaires !

« Ne remets pas à demain ce que tu peux faire le jour même »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce que là en fait, on n’a pas très envie de le faire. Ok, oui, on POURRAIT le faire mais on a vraiment la flemme de s’attaquer à ce gros dossier qui nous regarde du coin de l’œil sur le bureau. Or, si on remet à demain, ça veut dire qu’on peut continuer à papoter avec notre collègue préférée qui nous raconte, d’ailleurs, que le type de la compta trompe sa femme avec la nouvelle stagiaire.

Pourquoi ça nous booste ?
Parce qu’on le sait bien, au fond, que demain ça sera la même chose… en pire ! Parce que le dossier aura encore grossi, que la « dead-line » (sic !) se sera dangereusement rapprochée et que la crise d’angoisse ne sera pas loin.

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?

On remet le debriefing compta-stagiaire à plus tard, il n’en sera certainement que meilleur, et on tranche dans le gros dossier illico presto !

« Karine, elle, elle le ferait ! »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce qu’on déteste être comparé à quelqu’un. Et que c’est comme les parents quand on était petites qui nous disaient : « J’en ai rien à faire de ce que disent les parents des autres, tu n’iras pas à un concert de heavy-metal toute seule ! ». Nous, on en a rien à faire de ce que Karine ferait ou pas. Non non non, la présentation devant 50 personnes, on ne la fera pas !

Pourquoi ça nous booste ?
Parce que la femme est un homme comme les autres… Et que de se voir comparée comme ça à une greluche, on n’a qu’une envie, c’est de prouver au monde qu’on est 1000 fois supérieure à cette pauvre fille !

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?
On dit qu’on a bien réfléchi et que finalement, on fera la présentation.

« C’est dans la tête que ça se passe »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce que là, en haut de la falaise, les pieds ligotés par un élastique douteux, seulement maintenue d’une main par une sorte de montagnard à l’œil vicieux, on le jure jure, c’est vraiment pas dans la tête qu’elle est, la peur ! Non, elle serait plutôt dans les jambes, dans les mains, dans les cheveux, dans la vessie, mais pas dans la tête. Et pourtant, aujourd’hui, c’est Team Building avec tout le staff alors il va falloir trouver une solution !

Pourquoi ça nous booste ?
Parce qu’on est tellement énervée par cette phrase ridicule que ça détourne notre attention du véritable sentiment qui avait pris possession de nous : la PEUR.

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?
On met un coup de boule à l’individu horripilant qui vient de faire cette sortie mémorable et, dynamisée par tant de hardiesse, on saute dans le vide ! A nous la promotion !

« Ne passe pas à côté de ta vie »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce que c’est quoi, ces histoires ? J’y suis, moi, dans ma vie ! Oui oui, et même les pieds dedans, bien plantés dans mon petit bureau cosy que j’y suis depuis 7 ans avec ma bouilloire, ma cafetière et ma copine-collègue Séverine avec qui je réfléchis toute la journée à mes menus du soir. Alors, accepter la proposition de cette nouvelle boîte qui essaye de me débaucher, non merci !

Pourquoi ça nous booste ?
Parce que c’est vrai que, on a beau être correctement payé pour ce job devenu tellement routinier qu’on le fait sans réfléchir, il manque bien un petit quelque chose, dans notre vie. Et que, même si quitter Séverine va nous fendre le cœur, dans la nouvelle boîte y’a un CE qui fait 50% sur la salle de gym.

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?
On rappelle fissa la nouvelle boîte en espérant qu’ils n’aient pas changé d’avis !

« Ce qui ne tue pas rend plus fort »

Pourquoi ça nous énerve ?
Parce qu’on n’est pas un saint ni un martyr à l’ancienne et on ne voit vraiment pas pourquoi on devrait limite se réjouir de souffrir pour en sortir « grandie ». Non, on préfère largement rester petite mais heureuse ! Et puis, merci, dans « ne tue pas rend plus fort », il y a quand même la vague possibilité d’être « tuée »…  Et, même métaphoriquement, c’est moyennement tentant… Donc, cette mutation pour 3 mois en Islande on n’est vraiment pas sûre de l’accepter…

Pourquoi ça nous booste ?
Parce qu’il y a l’idée d’épreuve, de truc à prouver, un côté médiéval, chevalier de la Table-Ronde. Ah ah, j’en suis revenue, moi de l’Islande ! J’ai survécu, messieurs-dames ! Eh ben je suis vachement plus forte que vous, faites très attention !

Qu’est-ce qu’on fait, du coup, tout de suite ?
On dit : « Ok Reykjavik baby ! »

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Comment booster son énergie ?
Envie de booster notre vie professionnelle ?
Comment positiver et prendre la vie du con côté ?

«