Bikram, Ashtanga, Hatha ou prénatal, découvrez tous les types de yoga !

Bikram, Ashtanga, Hatha ou prénatal, découvrez tous les types de yoga !
Bikram, Ashtanga, Hatha ou prénatal, découvrez tous les types de yoga !
S'étirer, lâcher, souffler… le yoga est très prisé par les citadins débordés. Mais comment s'y retrouver entre toutes ses multiples formes. Hatha, Ashtanga, Bikram, prénatal…, on fait le point.
A lire aussi
Le yoga nu, une tendance émancipatrice ou bidon ?
News essentielles
Le yoga nu, une tendance émancipatrice ou bidon ?

Hatha yoga : cap sur la détente

Le Hatha yoga privilégie des postures simples pour libérer le corps et se détendre, en prenant conscience des sensations. La respiration est la base de cette discipline. Tout mouvement doit être calqué sur le rythme respiratoire. Une concentration permanente est requise pour réussir à maîtriser son souffle.

Les + : ce type de yoga, le plus répandu en Europe, apporte calme et sérénité. Il convient à tous, des plus jeunes aux plus âgés à condition d’avoir vraiment envie de s’y impliquer.

Ashtanga yoga : le plus tonique

Le Ashtanga yoga est basé sur des enchaînements qui visent à synchroniser le souffle et les mouvements. Les mouvement s’enchaînent rapidement et demandent une certaine souplesse. Cette forme de yoga se rapproche de la gymnastique.

Les + : cette forme de yoga combine renforcement musculaire et relaxation. Idéal pour celles qui veulent se dépenser et chasser le stress.

Vinyasa yoga : le plus dynamique

Cette forme traditionnelle de yoga allie à la fois des exercices sportifs et de la méditation. Il repose sur trois séries d’exercices. Il s’agit d’enchaînements corporels ou statiques d'asanas (postures) liées par la respiration. Les changements de rythmes donnent un effet très dynamique.

Les + : ce yoga soulage les douleurs et les problèmes physiques dus aux mauvais placements. Il procure une sensation de bien-être et permet de faire le plein d’énergie.

Bikram yoga : le plus intense

On l’appelle le yoga « qui fait transpirer ». Il consiste à enchaîner une série de postures pour chauffer et étirer les muscles dans une pièce chauffée à 40 degrés. Les cours durent en moyenne 1h30 et on en ressort épuisée.

Les + : La chaleur permet de travailler intensément l’étirement des muscles et des ligaments. Mais le Bikram yoga est déconseillé aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ou touchées par des problèmes veineux.

Le yoga prénatal

Ce yoga prépare les futures mamans à l’accouchement. Il est conseillé de le pratiquer à la fin de grossesse, à partir du dernier trimestre. Durant les séances, on travaille les postures de base du yoga, assise, couchée ou à quatre pattes avec des accessoires comme les coussins et les ballons. Les différents exercices ciblent le bassin, le périnée et le dos.

Les + :
Ce yoga permet de soulager tous les petits maux de grossesse. Il aide la femme enceinte à se sentir en harmonie avec son corps. Il joue sur le mental en permettant à la future mère d’évacuer ses tensions.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Yoga ou Zumba ? Choisissez votre sport pour la rentrée !
Sports antistress : la sélection de la rédaction
Zoom sur les sports qui vont booster votre rentrée !
Le Rythm & Fight ou l’alliance de la grâce et de la force