Comment lutter contre la mauvaise haleine ?

Comment lutter contre la mauvaise haleine ?
Comment lutter contre la mauvaise haleine ?
S'il y a bien une chose que vous ne supportez pas chez les autres, c'est une haleine douteuse ? Ne leur imposez pas la vôtre. L'halitose, due à de nombreux facteurs tels que la digestion, l'hygiène dentaire, le stress ou même l'état de santé général, peut être combattue grâce à quelques astuces efficaces… Un bon brossage, une alimentation adaptée et un petit spray fraîcheur : voilà autant d'éléments utiles pour combattre la mauvaise haleine, qui touche tout de même une personne sur deux.
A lire aussi
Il photographie des rousses à travers le monde pour lutter contre les clichés
News essentielles
Il photographie des rousses à travers le monde pour...


L’halitose – nom médical pour désigner la mauvaise haleine – concernerait une personne sur deux. Une odeur incommodante qui peut être source de gêne en société. Pour ne plus jamais douter de la fraîcheur de son haleine, quelques conseils simples et produits efficaces permettent de combattre l’halitose. Petit passage en revue des techniques à ne pas oublier.

Une hygiène dentaire impeccable : la base d’une haleine saine

« Y'a point de pourrissement qui résiste avec la pâte à dents », disait fort justement Jacquouille dans Les Visiteurs. Et il a raison : une bonne hygiène dentaire est nécessaire pour éviter l’halitose. Pour commencer, le b.a.-ba : trois brossages de dents par jour, donc un après chaque repas. Idéalement, il faudrait se brosser les dents systématiquement après avoir mangé. On brosse toutes les dents, de haut en bas, pendant trois minutes, ainsi que la langue (certaines brosses sont équipées d’un « râpe-langue » très utile), avec du dentifrice spécial haleine fraîche. La brosse à dents a une durée de vie de trois mois : ne pas oublier de la changer régulièrement. Les plus minutieux complèteront l’opération avec du fil dentaire. Les précautions à prendre pour éviter les mauvaises odeurs ? Utiliser un bain de bouche antiseptique en complément, et du bicarbonate de soude sur la brosse à dents, deux fois par semaine. Quant au dentiste, c’est un passage obligé une fois par an minimum.

>> Les Français ne se brossent pas suffisamment les dents <<

L’alimentation joue un rôle sur l’haleine

Difficile d’ignorer que certains aliments donnent mauvaise haleine : l’ail et l’oignon ont cette réputation, tout comme certains fromages forts. Les haleines post-café et post-cigarette n’ont pas la cote, tout comme l’haleine alcoolisée. Une fois de plus, le brossage de dents permettra d’en venir à bout. Autre technique : manger une pomme ou mâcher un chewing-gum. À l’inverse, certains aliments sont connus pour laisser une haleine fraîche. Pas question de manger des poignées de feuille de menthe, mais vous pouvez essayer : les clous de girofle, le persil, le fenouil, le yaourt nature, la carotte crue, le céleri. Boire de l’eau et du thé est également une excellente manière de se débarrasser d’une haleine fétide.

Pastille, chewing-gum et spray bonne haleine : des armes fatales contre l’halitose

Certains produits spéciaux permettent de réduire efficacement les odeurs buccales. À acheter en pharmacie, des pastilles mentholées, des chewing-gums sans sucres et autres spray spécial fraîcheur feront disparaître toute odeur incommodante. Le bon plan : certains sprays, type Fluocaril, ont un mini-format très pratique. En cas de doute ou avant un rendez-vous, un pschitt rafraîchit l’haleine. Attention, ce genre de produit ne dispense en aucun cas du brossage de dents. Si l’haleine nauséabonde persiste, elle peut être révélatrice d’un pépin dentaire, comme une maladie parodontale. Dans ce cas, consultez votre dentiste : l’halitose peut disparaître après un traitement au laser.

>> Dents douloureuses, le réflexe homéopathie <<