Une expertise prouve que le Mediator provoque des problèmes cardiaques

Une expertise prouve que le Mediator provoque des problèmes cardiaques
Une expertise prouve que le Mediator provoque des problèmes cardiaques
Le lien de causalité entre le Mediator et les problèmes cardiaques d'une patiente a été mis en évidence par un rapport d'expertise administrative. C'est la première fois que le médicament est clairement identifié comme responsable dans un rapport qui débouchera sur une demande d'indemnisation.
A lire aussi


Un rapport d’expertise de la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) établit pour la première fois un lien de causalité entre le Mediator et les problèmes cardiaques de C., 64 ans, prédiabétique, qui a commencé à prendre ce médicament en 2004. Le rapport, révélé jeudi par Le Figaro, évoque des problèmes d’essoufflement chez cette patiente, un souffle au cœur et une fuite de la valve aortique, constatés lors d’examens en 2010, alors qu’en 2004, aucune anomalie n’avait été décelée.
Les auteurs du rapport, Jean-Marc Rouzioux (toxicologue), Jean-François Obadia (chirurgien cardiaque), Paul Touboul (cardiologue) et Bruno Mazenod (endocrinologue), concluent ainsi : « À partir des éléments qui nous ont été fournis, nous n'avons pas trouvé de cause pouvant expliquer la survenue de cette pathologie en dehors de la prise de Mediator ».
Ce rapport devrait permettre à C. d’obtenir une indemnisation : elle demandera 20 000 euros au laboratoire Servier au titre du préjudice corporel, et 100 000 euros pour préjudice d’anxiété. Le cas de C. n’est que le premier d’une longue série de rapports en vue d’une indemnisation.

VOIR AUSSI

Médicaments dangereux : la liste des 77 publiée par l’Afssaps
Médicaments dangereux : le Di-Antalvic interdit
La liste des médicaments dangereux s’allonge


L'INFO DES MEMBRES

Médiator : La " Promotion Servier" rebaptisée en "Promotion Galien"