Super-aliments : comment rester en forme cet hiver

Super-aliments : comment rester en forme cet hiver
Super-aliments : comment rester en forme cet hiver
Pour garde la forme l'hiver, il y a plusieurs écoles. Certains optent pour les compléments alimentaires pour faire le plein de vitamines et d'oligo-éléments. D'autres préfèrent des solutions naturelles, et incorporent à leur alimentation quotidienne des "super-aliments", parfois appelés "alicaments" : baies de goji, graines de chia... Zoom sur ces techniques, et les produits concernés.
A lire aussi

- Les compléments alimentaires

Ou comment trouver, sans trop d'efforts, la bonne dose de vitamines, de magnésium ou d'oligoéléments. Le plus simple est d'en parler à votre médecin ou à votre pharmacien, qui saura vous orienter vers le complément alimentaire le plus adapté à vos besoins, l'offre étant assez large. Choisir selon vos besoins : en cas de petit coup de mou, une cure de Bion 3 apporte les vitamines et minéraux essentiels à une bonne santé. Stress et troubles du sommeil ? C'est peut-être une petite carence en magnésium, auquel cas le Berrocca sera utile. Et en cas de grosse fatigue, la formule Gluconate de cuivre, Or colloïdal et Gluconate d'argent d'Oligosol devrait vous remettre sur pattes. Plus efficace que votre orange pressée matinale. Ne vous fiez pas à la couleur orangée adoptée par les cachets de vitamine effervescents : un des aliments les plus riches en vitamine C est le persil.

- Les aliments qui boostent les défenses immunitaires

Le saviez-vous ? Le shiitake, ou lentin du chêne, contient de la lentiane, un actif utilisé en médecine japonaise et chinoise. La lentiane est employée pour renforcer les défenses immunitaires des malades. Mais un champignon consommé à l'occasion n'apportera pas assez de lentiane pour éviter le rhume. Autre alternative qui séduira les amateurs d'abats : la vitamine A contenue dans les foies de veau et foies de volailles (mais aussi dans la carotte et le potiron) dope la production de globules blancs et d'anticorps. Et pour la bonne dose de vitamine D, qui fixe le calcium et régule des centaines de gènes, on fait le plein de poissons : saumon, hareng fumé, sardines grillées, anchois crus...

- Quid des "super-aliments" ?

Marketés avec soin et largement médiatisés, les "super-aliments" sont très en vogue dans les étals des magasins bio et sur la carte des cantines healthy. S'ils sont effectivement riches en vitamines et minéraux, il faut savoir lire entre les lignes. Le chou chéri des américains, le kale, est bel et bien riche en vitamines C et en calcium. Mais si vous voulez bénéficier de la richesse en omega-3 des graines de chia, il faudra avoir de l'appétit : certes, elles en contiennent plus que le saumon. Mais à proportion égale : il est plus facile de déguster 200 grammes de saumon que de mastiquer 200 grammes de graines. Et les baies de goji, auxquelles on attribue des propriétés médicinales hors du commun, sont une bonne source d’antioxydants et sont intéressantes d'un point de vue nutritionnel. Mais attention encore une fois aux publicités mensongères : les propriétés anti-cancer de la baie et son action positive sur le cœur n'a jamais été prouvée. 

Verdict : bien manger, c'est déjà une bonne partie du travail de faite. Il est positif d'intégrer à son alimentation quelques-uns de ces aliments stars, mais il ne faut pas s'attendre à des miracles : mieux vaut faire confiance aux compléments alimentaires si le besoin s'en fait sentir (fatigue extrême, carence...).