Les ultrasons : nouveau moyen de contraception masculine ?

Les ultrasons : nouveau moyen de contraception masculine ?
Les ultrasons : nouveau moyen de contraception masculine ?
Dans cette photo : Bill Gates
Selon les résultats de recherches menées aux Etats-Unis, les ultrasons pourraient être une solution contraceptive pour les hommes. Cette étude vient d'être publiée dans la revue « Reproductive Biology and Endocrinology ».
A lire aussi


Aux femmes la pilule contraceptive, aux hommes les ultrasons ? Une étude américaine, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue scientifique « Reproductive Biology and Endocrinology », montre que les ultrasons pourraient se révéler une alternative fiable à la contraception masculine.
A deux reprises et avec 48 heures d’intervalle, une équipe de l’Université de Caroline du Nord a soumis des rats de laboratoire à un traitement à base d’ultrasons et est parvenue à réduire significativement le nombre de spermatozoïdes des rongeurs. Des études supplémentaires seront toutefois nécessaires pour s’assurer de l’efficacité de la méthode et de son caractère réversible. Elles détermineront également l’effet sur la santé d’un recours répété aux ultrasons.
Déjà testées par un laboratoire dans les années 1970 puis abandonnées, ces recherches, dirigées par le Dr. James K. Tsuruta, ont pu être reprises grâce à une bourse de la fondation Bill et Melinda Gates. A terme, un tel traitement « pourrait encourager davantage d’hommes à prendre plus de responsabilités dans la contraception au sein de la famille », estime l’équipe de chercheurs.

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Contraception : le ton monte entre le Vatican et Obama
Contraception définitive, un tabou français ?
Vers une contraception gratuite et anonyme pour les mineures
Nouvelle campagne de sensibilisation sur la contraception d’urgence

Plus d'actu sur : La contraception en débat

Contraception naturelle : comment se protéger écolo
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
Peut-on tomber enceinte pendant nos règles ?
Dans l'actu