Sida : une protéine rare immunise une minorité d’individus

Sida : une protéine rare immunise une minorité d’individus
Sida : une protéine rare immunise une minorité d’individus
Une petite avancée dans la lutte contre le virus du Sida. Une équipe américaine de chercheurs vient de découvrir une protéine qui pourrait expliquer les rares cas d’immunité naturelle au VIH.
A lire aussi

Une équipe internationale de chercheurs menée par le Docteur Florencia Pereyra, du Ragon Institute à Boston, vient de faire une découverte importante dans la lutte contre le virus du Sida. Il semblerait qu’une petite protéine conditionnerait la capacité des individus qui en sont dotés à combattre l'infection sans traitement. D’infimes variations de cinq acides aminés sur la HLA-B (une protéine qui alerte le système immunitaire de la présence du VIH), seraient liées à cette immunité naturelle dont jouit 0,003 % de la population.

Certes, la médecine sait depuis près de deux décennies qu'une petite minorité d'individus infectés par le virus, peut naturellement l'empêcher de se multiplier dans son système immunitaire. Toutefois, ces résultats représentent une étape importante vers le développement d’un vaccin contre la maladie.

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Sidaction : un souffle d'espoir !

Sol En Si soutient les familles touchées par le VIH

Line Renaud nous parle de son combat pour le Sidaction

Journée mondiale de lutte contre le sida: restons mobilisées!